Articles taggés avec ‘Reuilly’

L’Almanach du Berricon


Mercredi 4 mai 2011 par JMD

Les almanachs ont, théoriquement, une durée de vie limitée, égrainant jour après jour, mois après mois, leur lot de recettes du cru, de petits trucs sympas pour illuminer les cuivres ou enlever la tâche de myrtille qui tue. Passé le 31 décembre, les tâches reviennent et les cuivres se ternissent. S’il ne brille guère par la valeur des informations données, l’almanach est bien souvent lié à son lecteur par un thème précis, une région déterminée, une pratique sportive ou culturelle. En 1940, l’almanach Wehrmacht rassemblait les aficionados de la Blitzkrieg. En 2006, celui du Berrichon, comme son nom l’indique, couvre une aire géographique particulière. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Dix questions à … JMD


Samedi 25 décembre 2010 par JMD

A force de vouloir faire parler les gens qui, de près ou de loin, s’intéressent à l’illégalisme anarchiste en général, à Jacob en particulier ou plein d’autres choses encore, on finit par se faire prendre, non sans plaisir d’ailleurs, à son propre jeu. Les questions que Colombe de Dieuleveult nous a posées, au début de cette année 2010, pour les besoins de son mémoire de master universitaire   touchent aussi bien le fonds que la forme de l’histoire de l’honnête cambrioleur. Une histoire de lettres et d’écrits. Colombes travaille sur l’aspect littéraire de la prose jacobienne et nous sommes heureux d’avoir pu apporter notre aide, aussi infime fut-elle, à cette prometteuse étude dont nous ne manquerons pas de vous reparler. L’occasion était alors trop bonne pour évoquer, dans les dix questions qui suivent, notre intérêt pour l’ancien voleur, l’ancien bagnard et le marchand forain, pour causer de notre participation à la réédition des Ecrits de Jacob par L’Insomniaque en 2004, pour dire l’intérêt du jacoblog et remettre, encore une fois, en lumière cette lupinose dont beaucoup, beaucoup peuvent être affligés. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Dix questions à … Josette Duc


Samedi 25 septembre 2010 par JMD

Le livre de Josette Duc, Ecrits sur la vie, qu’elle publie à compte d’auteur et pour son entourage en ce début d’année 2010, reprend en page de garde des paroles de Jim Morrison, chanteur des Doors : « J’ai épousé la vie et respiré par la moelle de mes os ». Josette est du genre infatigable, toujours par monts et par vaux. Un jour en Cappadoce, un autre dans le désert saharien ou perdu en pleine forêt équatoriale quelque part en République dominicaine. Et, quand l’envie d’un grand trek ne la prend pas, nous pouvons la retrouver dans un monastère pour des cours de chant grégorien ou bien encore dans un ashram en Inde. Il lui arrive aussi de tendre le pouce, de prendre le train pour avaler les kilomètres. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Claude Nerrand, les Malbête et moi…


Dimanche 19 septembre 2010 par JMD

Rollanad HenaultMon Reuilly à moi. Rolland Hénault est un gars du cru. Mais cela ne constitue pas pour lui une règle de base, l’axiome avec un grand A, une loi universelle fondamentale pour estimer supérieure la race de ses congénères berrichons. Et, dans ce Reuilly qu’il connaît si bien, sur ce sol rouge et blanc, la réalité de Marius Jacob orchestrée par l’office du tourisme local a de quoi agacer et ne sied guère à celui qui, en 1995, fit L’éloge du plouc et qui, quatre ans plus tard, vanta les Saveurs de la terre. Le co-fondateur du magazine La Bouinotte a vivement réagi, en rubrique commentaire, à notre article sur la possibilité d’un musée Jacob à Reuilly. Nous lui avons proposé de nous conter son Jacob et son patelin, ses amis et les autres. Rolland Hénault est en pleine forme ! Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Un musée Jacob à Reuilly ?


Dimanche 27 juin 2010 par JMD

L’année 2010 sera-t-elle meilleure que la précédente  dans ce « pays où il ne se passe rien » et « qui ne manque pas d’attraits » ? C’est en tout cas la question que laisse deviner le localier de la Nouvelle République du Centre Ouest pour présenter la réunion de bilan annuel de l’office du tourisme de Reuilly. La réponse ne peut être que positive au regard de l’activité bouillonnante de son président, Claude Nerrand. Car, même en retraite, l’ancien colonel ne désarme  toujours pas. Débordant d’une salvatrice énergie, il  « piaffe d’impatience à l’idée qu’il pourrait monter un musée dédié à l’anarchiste Marius Jacob et à Yves du Manoir ». Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 4.33 sur 5)
Loading ... Loading ...

Un ami parfait


Dimanche 11 avril 2010 par JMD

Jacob incarne la tension de l’homme vers l’authenticité. C’est ce qu’écrit Robert Passas en septembre 1954 sur son ami parfait dans l’article nécrologique du numéro 71 de Défense de l’Homme. Mais il dit encore dans ce papier ne pas vouloir retracer en quelques lignes l’épopée de l’honnête cambrioleur, considéré comme le meilleur des hommes, laissant ce soin à d’autres. Pourtant l’instituteur drômois, bien des années plus tard, narre dans son journal intime la vie de cet anarchiste racé. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Ecrits d’outre-temps


Samedi 3 avril 2010 par JMD

Les quelques mots qui suivent, et ceux des trois autres articles à venir, n’ont jamais été publiés, ni même mis en ligne sur la toile. Et pour cause. C’est l’histoire d’une découverte. Un peu comme dans les livres. Un livre, c’est toujours une découverte. Au propre, comme au figuré. Des pages qui tournent. Des feuilles qui tombent. Janine, il y a peu, a pris un livre dans sa bibliothèque. Particulièrement imposante, la bibliothèque de Janine et Jean-François Amary. On pourrait même se croire dans une annexe d’un centre de recherche sur l’anarchisme. Et Janine a pris un livre. Et des feuillets en sont tombés. Des lignes écrites par son ancien mari Robert, décédé en 1996. Des lignes joliment posées sur un cahier d’école dont il ne reste que ces quelques pages. Des poèmes, des pensées, des souvenirs venus d’outre-temps. Au mieux, pouvons-nous affirmer que Robert Passas ne les a pas couchés avant le 29 août 1977, jour du décès de sa mère dont il fait allusion. Dans ces lignes, il se souvient de son vieil ami Alexandre Jacob. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Michael und Alexandré-Marius : 3e partie


Samedi 20 mars 2010 par JMD

Un forçat dessiné en 1928 par Georges JauneauDans cette dernière partie de la brochure, Die Lebens-geschichte eines anarchistichen Diebes, Michael Halfbrodt nous narre le bagne de Barrabas et son retour en métropole. Pas de nouveauté à l’horizon de l’historiographie jacobienne si ce n’est, nous l’avons déjà dit, le souvenir de Léo Malet, créateur de Nestor Burma, sur l’honnête cambrioleur en retraite. Nous trouverons en revanche beaucoup d’erreurs sur la Guyane et sur la vie du vieux Marius, marchand forain dans le Berry, oppressé par la capitale. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Demandez le programme !


Dimanche 20 décembre 2009 par JMD

Programme du premier semstre 2010 ?  Pas de problème ! Une semaine de la lupinose. Un mois de l’Agitateur. Une deuxième année pour le Jacoblog. Un autre mois peut-être avec du son et en collaboration avec Anarsonore. Des biographies : celle d’Alain sergent ou celle encore d’un obscur voleur vosgien ayant croisié les routes de Schouppe, de Libertad et soi-disant de l’honnête cambrioleur. Et comme Martine, nous retrouverons bien entendu Jacob au Bagne, Jacob à Marseille et à Bois Saint Denis, Jacob à l’office du tourisme de Reuily, Jacob en Belgique. Jacob et ses amis,  Jacob et la police, Jacob et les hommes bleus. Les interviews du Jacoblog enfin avec, en prévision celle de David Doillon, de Walter Badier et d’autres encore. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Les tournées de Marius


Samedi 21 novembre 2009 par JMD

Les tournées de Marius, 1939

17 janvier 1931. Le tribunal de commerce de la Seine inscrit à son registre la naissance de la très honorable maison de vente Marius. L’ancien chef d’atelier Jacob de l’entreprise Marivaux est devenu marchand forain. Il  porte le matricule 494323 et parcourt les marchés de la région parisienne. Sur son étal : du tissu, des articles de bonneterie. Mais l’honnête commerçant ne rentre semble-t-il pas dans ses fonds et quitte la capitale pour venir s’installer dans l’Yonne, non loin d’Auxerre. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Genèse d’une lettre


Dimanche 18 octobre 2009 par JMD

La lettre ouverte au procureur de Marseille que publie post-mortem L’Unique en décembre 1954 est née dans la douleur. Peut-être est-ce pour cette raison que le « cambrioleur en retraite » Jacob en tire une certaine rancœur vis-à-vis du mouvement libertaire, déliquescent au sortir du second conflit mondial, et plus particulièrement de Louis Lecoin et de ses proches. Il estime l’équipe de Défense de l’Homme trop sectaire. Le magazine n’a en effet pas jugé bon de publier un document montrant pourtant l’infatigable épistolaire qu’il fut. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

La lettre au proc


Samedi 17 octobre 2009 par JMD

Nous ignorons les raisons qui, au début de l’année 1954, ont poussé le « cambrioleur en retraite » Jacob à effectuer une demande d’extrait de casier judiciaire auprès des services de la préfecture des Bouches du Rhône. Toujours est-il que le fait alimente sa vindicte contre le fisc et les agents de l’Etat. A vrai dire, la colère du vieil anar n’a fait que croître depuis son arrestation et sa condamnation à la fin de la guerre pour quelques mètres de tissus non déclarés. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Lupinose aiguë à Siné Hebdo ?


Dimanche 13 septembre 2009 par JMD

Alors que la grippe aviaire n’a finalement confiné que quelques centaines de milliers de nos amis avicoles de Bresse, des Landes ou du Gers ; alors que la grippe porcine risque fort bien de nous forcer à suivre l’exemple des cons finis mais à moitié de la maison close de Secret Story ; aucune menace de ce type ne pointe à l’horizon de la lupinose. Bien au contraire. Si l’enfermement réduisait les effets de la pandémie grippale, l’ouverture d’esprit serait en tout cas fortement recommandée en matière d’illégalisme anarchiste en général et de Travailleurs de la Nuit en particulier. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (10 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

28 août 1954


Vendredi 28 août 2009 par JMD

Dimanche 29 août 1954. Reuilly. Hameau de Bois Saint Denis. Le corps inanimé du vieux Marius repose sur son lit. Parti la vieille « le sourire aux lèvres, la paix dans le cœur en faisant la nique à toutes les infirmités qui guettent la vieillesse ». Il a fermé le robinet. « Fermé pour cause de fermeture ». On pourrait croire qu’il dort comme nous l’a dit Guy Denizeau en 2001. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (11 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Pour en finir avec Arsène lupin


Vendredi 22 mai 2009 par JMD

tombe de Marius Jacob (site de l\'OIT de Reuilly)pancarte Arsène LupinSamedi 23 octobre 2004. Reuilly, Indre. Claude Nerrand, président de l’office du tourisme local, et Patrick Bertrand, adjoint au maire, dévoilent une plaque de rue. L’impasse porte désormais le nom de Marius Jacob. Dans ce petit village d’à peine 2000 âmes repose depuis un peu plus de cinquante ans « le dernier des grands voleurs anarchistes » (dixit le Dictionnaire Biographique du Mouvement Ouvrier Français de Jean Maitron). Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 4.67 sur 5)
Loading ... Loading ...
Page 3 de 6«12345»...Fin »