Articles taggés avec ‘L’Agitateur’

Et l’innocent devint anarchiste


samedi 29 septembre 2012 par JMD

Claude et Marius 2

Le 09 juin 1993 parait, dans les colonnes de La Nouvelle République du Centre Ouest, le deuxième article de Claude Nerrand consacré à Alexandre Jacob. Le papier est accompagné d’une photographie de l’exposition qui se tient tout au long du mois dans le village berrichon sur ce personnage sur qui ont couru de nombreuses légendes. Ainsi pouvons-nous admirer, au premier plan et négligemment posés sur un guéridon, une canne, une cape et deux chapeaux melon. L’article ne dit pas si le visiteur doit faire un quelconque rapprochement avec Arsène Lupin. L’ancien colonel, en revanche, introduit son propos par un mythe édifié en vérité locale absolue. L’ancien marin, l’ancien voleur (qui n’hésite pas à confier ses anecdotes de cambrioleur à son garagiste), l’ancien bagnard aimait se reposer, chez lui à Bois Saint Denis, dans un hamac. Souvenir de ses années de navigation. Les légendes ont la peau dure. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Va petit mousse… (1e partie)


dimanche 12 juin 2011 par JMD

Jacob mousse, fonds Jacob, CIRA MarseilleAndré Mahé

L’homme qui servit de modèle à Arsène Lupin : l’indomptable Marius Jacob

In L’épopée de la révolte

Le roman vrai d’un siècle d’anarchie 1862 – 1962

Denoël, 1963 Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Salauds d’pauvres !


samedi 2 avril 2011 par JMD

Bien avant la répression, la résignation, c’est-à-dire l’acceptation du rapport dominant – dominé par celui qui est au plus bas de l’échelle sociale, constitue le meilleur garant de cette harmonie universelle présentée en toute logique comme naturelle puisque, depuis la nuit des temps, il y a des riches et des pauvres. La marge, l’immense masse des exclus du capital, l’énorme troupe des traîne-misère doit donc se comporter de manière léthargique et louanger le bon cœur de dame patronnesse qui fait tinter la timbale au sortir de l’église en y glissant quelques sous. La retraite pour le salarié, l’aumône pour le mendiant, les freins à la révolte ne manquent pas. L’article d’Augustin Sartoris, premier d’une série avortée pour cause de fermeture définitive du journal L’Agitateur, s’inscrit dans la logique des « appels » de la feuille libertaire marseillaise aux exclus du partage social. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

La mort du hussard Agostini


samedi 5 mars 2011 par JMD

Comme toute feuille militante, L’Agitateur remplit pleinement son rôle de propagande et d’organe de liaison régionale. L’actualité, qu’elle soit internationale, hexagonale ou locale, ne sert de fait que de support au discours anarchiste des membres de la Jeunesse Internationale de Marseille qui font le dit journal. Dans son étude, Régine Goutalier peut ainsi regretter en 1971 la faiblesse informative de l’article Aux patriotes sur la mort dans la cité phocéenne du cavalier Agostini du sixième régiment de hussards en ce début d’année 1897. « Cette habitude de procéder par allusion à des faits supposés connus du public rend aujourd’hui incompréhensible certains passages ». Et l’auteur finit par se demander « de quelle injustice, par exemple, a pu être victime » le militaire trépassé « que l’on présente comme un martyr ? » Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

MilitantE ?


samedi 1 janvier 2011 par JMD

La femme n’existerait-elle qu’en tant que reproductrice et objet sexuel même en anarchie et aussi indépendante puisse-t-elle devenir ? C’est la question que l’on pourrait se poser en conclusion de cet article écrit par François Guy. A dire vrai, le propos d’une des plumes de l’Agitateur, même avec une louable intention, ne déroge guère à la mentalité de son temps. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 4,43 sur 5)
Loading...

Freiheit über alles


samedi 4 décembre 2010 par JMD

L\'Anarchie guidant le peupleLe principe de liberté est inhérent à celui d’égalité  et c’est peut-être, sûrement, sans aucun doute pour cela qu’il fut constamment nié par le fait du prince. Là où l’épistémologie, l’historiographie, la pensée et les arts officiels mettent en exergue la légitimité des hiérarchies et des pouvoirs, le libertaire bordelais Antoine Antignac oppose logiquement en 1897, dans le deuxième et dernier numéro du journal anarchiste marseillais l’Agitateur, les concepts de nature et d’entraide. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 4,00 sur 5)
Loading...

La com’ de l’Agit’


samedi 6 novembre 2010 par JMD

La première série de L’Agitateur en 1892 connaît douze numéros et, en 1893, six paraissent pour la seconde. C’est ce qui fait dire à Régine Goutalier dans son étude sur le journal anarchiste marseillais (CIRA Marseille, 1971) que la troisième et dernière série, celle de 1897, sonne, avec seulement deux numéros, comme « un chant du signe » du mouvement libertaire local. Rien n’est moins faux. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 3,67 sur 5)
Loading...

Tripalium


dimanche 4 avril 2010 par JMD

Figure incontournable de l’anarchisme bordelais, Antoine Antignac fournit deux articles à L’Agitateur en 1897. Celui sur le travail ne dénote guère dans cette feuille libertaire marseillaise. Il s’agit là d’une dialectique classique mais on la retrouve tout au long de la vie d’Alexandre Jacob. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

L’Agitateur d’élus


samedi 30 janvier 2010 par JMD

Président du Conseil, ministre de l’Agriculture du 29 avril 1896 au 27 juin 1898, le Vosgien Jules Méline initie le protectionnisme français, après les années de libre-échangisme du Second Empire. Mention est faite en 1897 dans les colonnes de L’Agitateur de la loi sur le sucre, favorisant selon la feuille anarchiste marseillaise une inflation nuisible aux milieux les plus pauvres. L’article qui suit prend ainsi prétexte d’un fait politique d’actualité pour appuyer son propos anarchiste et antiparlementaire. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

N’ayez pas peur de la liberté !


samedi 23 janvier 2010 par JMD

L\'Anarchie guidant le peupleL’article C’est la liberté qui fait peur, paru dans le premier numéro de L’Agitateur, n’utilise pas de pseudonyme. Le fait est moins anodin qu’il n’y parait. Trois ans après les lois scélérates, les libertaires, par goût et par précaution, n’abandonnent pas la culture de l’anonymat.

Cela n‘empêche pourtant pas certaines signatures d’apparaître dans le journal marseillais. C’est le cas pour l’article L’Inquisition en Espagne reprenant un papier de Charles Malato ; ça l’est encore avec le bordelais Antoine Antignac que l’on retrouve par deux fois dans cette éphémère troisième version. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne: 4,13 sur 5)
Loading...

La faim de l’Agitateur


samedi 16 janvier 2010 par JMD

Nous ne savons pas qui se cache derrière le pseudonyme de Joanny Bricaud. Pratique courante chez les libertaires. Il n’est pas le seul dans les colonnes de l’Agitateur à tremper sa plume dans l’anonymat pour édifier son lectorat sur l’anarchisme de la Jeunesse Internationale de Marseille. Force est ensuite de constater que son article La Faim ne pêche pas par excès d’originalité. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Super Agitateur


samedi 9 janvier 2010 par JMD

Dans son étude sur le journal anarchiste marseillais (CIRA Marseille, 1971), Régine Goutalier semble déplorer le flou et le vague entourant les rares articles de L’Agitateur décrivant la société libertaire à venir. Il est vrai que les chemins menant à la révolution priment sur la construction d’une cité idéale.

Plus didactique que pratique, l’organe de la Jeunesse Internationale de Marseille imagine pourtant, avec la plume du dénommé Eugène, une organisation des secours en cas de catastrophe se basant sur l’éducation et sur la propriété collective. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

La garotte et le bâton


samedi 2 janvier 2010 par admin

7 juin 1896 à Barcelone. La procession religieuse du Corpus Christi de Barcelone passe dans la rue Cambio Nuevos. Une bombe explose. Douze morts. Une trentaine de blessés.

L’article du numéro 1 de L’Agitateur, en date du 4 au 19 février 1897, est un des rares traitant de l’actualité internationale. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Fumiers de socialistes !


samedi 5 décembre 2009 par admin

Une fois encore, L’Agitateur, organe de la Jeunesse Internationale de Marseille, utilise dans ses éphémères colonnes l’actualité pour verser dans le discours généraliste et didactique, pour mettre en avant la justesse des idées et des principes libertaires. Mais il est des textes qui ne prennent pas une ride et semblent contredire l’axiome chimique de Lavoisier : rien ne disparaît, tout se transforme. Celui du dénommé Pertuis dans le 1er numéro de ce journal pourrait très bien se transposer de nos jours et s’appliquer aux éléphantesques dirigeants français du Parti Socialiste ainsi qu’à leurs basses et navrantes manœuvres électoralistes. Le 3 janvier 1897, le « bon docteur Flaissières », du quartier de l’Endoume à Marseille et maire de la cité phocéenne depuis cinq ans, essuie un échec retentissant aux élections sénatoriales. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne: 4,50 sur 5)
Loading...

Demandez le programme !


dimanche 26 juillet 2009 par JMD

En septembre les marmots reprennent le collier de l’éducastration et le Jacoblog fait sa rentrée. Le programme risque d’être chargé pour cette deuxième partie de l’année. Le Marseille d’Alexandre Jacob, le bagne, l’illégalisme et la propagande par le fait, le marchand forain et ses amis, des interviews et des produits dérivés se sont donnés rendez-vous. Du son, de l’image et de la lecture aussi. Et, en attendant le samedi 4 septembre, les aphorismes d’août ne vont pas tarder à arriver. Reste une solution : sur les plages, ou ailleurs, lisez l’honnête cambrioleur !

Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...
  • Pour rester connecté

    Entrez votre adresse email

  • Étiquettes

  • Archives

  • Menus


  • Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur