Si l’écho de leur voix faiblit…


1 septembre 2020 par JMD

Matricules

coordination : Philippe Collin

préface : Jean-Marc Delpech

Participants : Alain Denizet et Alexandre Dupuy

Orphie, septembre 2020, 296 p., 18€

 

Les systèmes totalitaires ont par essence une logique comptable. Il en va ainsi pour n’importe quelle administration dans quelque régime que ce soit. Le classement de l’information réduit l’homme à un simple numéro et il ne constitue alors plus qu’un rouage interchangeable autorisant le fonctionnement de la matrice. L’homme n’existe plus. Sa vie, sa personnalité, importent peu ou plutôt doivent être niés, détruites, éliminées pour que le principe puisse être efficient et pérenne. Elles sont appelées à sombrer dans les limbes d’un oubli bureaucratique tout kafkaïen. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit du traitement de la question pénale en milieu concentrationnaire. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Jacob est-il soluble dans la BD ?


29 août 2020 par JMD

Depuis le 13 avril 2016, Pandora, la revue de bande dessinée de Casterman, parait de manière aléatoire. Après presque une année d’interruption, le tome 5 est sorti le 17 juin 2020, réunissant une soixantaine d’auteurs et de dessinateurs pour égayer l’été du bédéiste averti. Égayer ? Pas seulement. Parmi la cinquantaine de « short stories » (traduire peut-être par « histoire courte » ?), celle de Killofer et Raphaël Meltz propose malicieusement de la page 8 à la page 13 un intéressant propos sur la possibilité ou non de produire une œuvre, une histoire, un scénario sur l’honnête cambrioleur Jacob. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


4 juillet 2020 par JMD

Il n’y a pas trace de justice dans l’histoire.

Lettre à Marie Jacob, 20 octobre 1914

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


3 juillet 2020 par JMD

 

Prisonnier de guerre sociale, je suis au bagne et j’y reste.

Lettre à Marie Jacob, 23 septembre 1914

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


2 juillet 2020 par JMD

Fiche donc le chagrin à la porte. Sans aller jusqu’à la gaieté, tu dois pouvoir puiser beaucoup de sérénité dans les leçons de choses de la vie.

Lettre à Marie Jacob, 29 juillet 1914

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


1 juillet 2020 par JMD

 

Bonne graine sait résister.

Lettre à Marie Jacob, 19 décembre 1913

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


30 juin 2020 par JMD

 

Peut-on reprocher à un moineau de ne pas être une autruche ?

Lettre à Marie Jacob, 17 novembre 1913

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


29 juin 2020 par JMD

 

À mon gré, il est encore trop idéaliste. À vrai dire, ce n’est pas un défaut. Encore que toute foi soit fausse, qu’il n’y ait rien de vrai, il est de toute nécessité d’en avoir une, de tenir quelque chose pour vrai.

Lettre à Marie Jacob, 17 novembre 1913

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


28 juin 2020 par JMD

 

C’est avec des actes que l’on arrive à s’affranchir des lois de la nécessité et non avec des formules séduisantes mais creuses.

Lettre à Marie Jacob, 17 novembre 1913

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


27 juin 2020 par JMD

 

Égoïste? Mais tous les êtres sont égoïstes. L’égoïsme est le pivot sur lequel le monde a roulé, roule et roulera toujours.

Lettre à Marie Jacob, 17 novembre 1913

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


26 juin 2020 par JMD

 

C’est long, mais, ma foi, je m’en bats l’orbite. Quand on ne souffre pas, on peut laisser tourner la planète tout à son aise.

Lettre à Marie Jacob, 23 octobre 1913

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


25 juin 2020 par JMD

 

Quand l’arbre tombe, tout le monde monte sur les branches.

Lettre à Marie Jacob, 27 août 1913

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


24 juin 2020 par JMD

En somme, ce malheur aura de bons résultats pour moi, la douleur étant encore, quand on y résiste, le meilleur des toniques. Quand on a enduré ce que j’ai souffert, je t’assure que l’on ne craint plus rien.

Lettre à Marie Jacob, 26 août 1913

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


23 juin 2020 par JMD

 

Voyons la réalité en face et sachons accepter courageusement les conséquences de ce que j’ai commis seul.

Lettre à Marie Jacob, 3 juin 1913

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorismes du bagnard


22 juin 2020 par JMD

La souffrance, comprise non au sens chrétien comme négation, mais au point de vue individualiste comme renforcement d’énergie, est un puissant tonique.

Lettre à Marie Jacob, 3 juin 1913

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...
  • Pour rester connecté

    Entrez votre adresse email

  • Étiquettes

  • Archives

  • Menus


  • Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur