Articles taggés avec ‘tournée’

Vol à Gassicourt


Samedi 3 décembre 2016 par JMD

Le cambriolage est qualifié de « peu important ». Il n’y a pourtant de petit cambriolage qu’une fois le forfait commis et le butin ramassé. Celui perpétré à Gassicourt, petit bourg semi-rural à l’ouest du centre historique de Mantes la Jolie, mérite pourtant l’attention. M. Schraeder, employé de commerce à Paris y possède une villa pour se reposer sur les bords de Seine, face à l’île l’Aumône, à une cinquantaine de kilomètres des bruits d’une capitale en pleine expansion démographique. La périurbanisation ne date pas d’hier. Le village est, qui plus est, situé sur la ligne de chemin de fer Paris-Normandie. Il est probable que Mantes la jolie et ses alentours soient ainsi un point de passage dans les tournées de la bande Jacob vers Evreux, Vernon ou encore Rouen. C’est là que viennent travailler Joseph Ferrand et son amante, Gabrielle Damiens, en 1901. Si le vol ne rapporte pas grand-chose, il est en revanche intéressant de remarquer que chez les illégalistes il n’est pas uniquement réservé à la seule gente masculine. Gabriele Damiens a de fait pu s’initier aux pratiques délictueuses de son amoureux … avant de le dénoncer deux ans plus tard en donnant bien évidemment de nombreux détails sur ses agissements. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Vol à Laval


Samedi 5 novembre 2016 par JMD

Il n’y a pas de petits vols. Celui commis par Jacob et Ferrand à Laval en septembre 1901 mérite notre attention pour au moins deux raisons. Certes, il ne rapporte qu’environ trois cents francs en bijoux. Mais il confirme l’existence d’une ou plusieurs tournées vers l’ouest de la France alors que l’on pourrait croire la décentralisation des opérations de déplacements de capitaux orchestrée par les Travailleurs de la Nuit focalisée sur le Nord et la Picardie. Laval se trouve, à une dizaine de kilomètres près, à égale distance d’Angers, du Mans et de Rennes. C’est une porte vers la Bretagne, les pays de la Loire et la Normandie. La préfecture de la Mayenne constitue donc une cible potentielle. Mais ce cambriolage permet encore d’envisager l’attitude provocatrice et dédaigneuse d’Alexandre Jacob lors de son examen aux assises d’Amiens lors de la deuxième audience du procès dit des « bandits d’Abbeville » le 9 mars 1905. Un geste de la main et Jacob de montrer ainsi que c’est lui qui mène les débats au palais d’injustice. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Vol à Chauny


Samedi 1 octobre 2016 par JMD

Chauny est une ville charmante, riante et prospère. Environ 10500 Chaunois vivent autour de la verrerie et de la chimie. Mais la cité de l’Aisne se trouve sur la ligne de chemin de fer Paris-Maubeuge, à quelques 130 km de la capitale et à une trentaine de km de Laon, Soissons ou Saint Quentin. Les voyageurs qui s’y arrêtent peuvent admirer juste à leur descente de train les belles et riches demeurent du boulevard Gambetta. Chauny a bien évidemment été visitée par les Travailleurs de la Nuit. Un seul cambriolage, celui orchestré sur la maison de Mme Grand le 16 janvier 1903, est examiné lors du procès d’Amiens deux ans plus tard. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Ténia pris qui croyait pendre


Samedi 10 septembre 2016 par JMD

Que pouvons-nous retenir de cet article de la Revue de médecine légale, paru en 1903 et glané au hasard de nos pérégrinations sur le tentaculaire site internet de la Bibliothèque Nationale de France ? Le mensuel d’une trentaine de page est édité par la Société de Médecine Légale et Criminologie, fondée en 1867 par Henri Legrand du Saulle et présidée cette année-là par le célèbre médecin pasteurien Paul Brouardel. La revue comporte toujours à la fin de chaque numéro un partie Notes ou Miscellanies, pour clôturer de manière plus légère la lecture d’articles de fond plus fouillés. Les billets viennent présenter un fait divers remarquable et présentant un intérêt certain pour la médecine légale. Le numéro de juillet 1903 s’attarde ainsi sur le ver solitaire de Felix Bour. Ténia pris qui croyait pendre ? Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Vol à Chartres


Samedi 13 février 2016 par JMD

Il parait douteux que les Travailleurs de la Nuit ne soient passés qu’une seule fois par la capitale de la lumière et du parfum. La préfecture d’Eure et Loire qui compte 23481 habitants en 1901 est en pleine expansion, notamment depuis l’ouverture, soixante ans plus tôt, d’une ligne de chemin de fer qui la relie à Paris. On peut alors trouver de riches demeures en pays beauceron. C’est encore le premier point de passage, à moins de 100 km de la capitale, pour une tournée vers l’ouest, « se terminant par La Roche-sur-Yon, en passant par Angers, Le Mans, Nantes ». La description du vol commis à Chartres entre le 23 décembre 1901 et le 2 janvier 1902 à l’occasion de la 3e audience du procès d’Amiens, le 10 mars 1905, nous permet d’affiner le mode opératoire des cambrioleurs anarchistes aidés aussi, il convient de le noter, par la négligence de la victime. Le butin n’est pourtant pas conséquent. Ferrand, Henry et Baudy ont poursuivi leur besogne sur Angers. Alexandre Jacob a prétendu avoir participé à ce cambriolage. Mais l’instruction parvient facilement à démonter ses affirmations. Ce n’est effectivement que vers avril-mai 1902 qu’il revient sur Paris après avoir séjourné à Bordeaux puis à Toulouse, à la suite du vol Bourdin commis rue Quincampoix six mois auparavant. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Vols à Nevers


Samedi 23 janvier 2016 par JMD

Joseph Ferrand et François Vaillant ne cambriolent pas par hasard la demeure du capitaine Marty dans la nuit du 6 au 7 janvier 1903 à Nevers. Ce vol s’inscrit dans une tournée qui, deux jours plus tôt, passe par Bourges. En outre, Ferrand connait le lieu. Il y est déjà venu en compagnie de Jacob en septembre 2001. Les deux hommes avaient aussi œuvré en terre berruyère. Il y a ainsi tout lieu de penser qu’après une brouille survenue à la fin de l’année 1902, Ferrand reproduise le même parcours. Mais, en ramenant à Paris la jeune Blanche Van Laeren, rencontrée à Nevers, les deux Travailleurs de la Nuit ne firent pas preuve d’une évidente prudence et signaient de facto la fin de leur délictueuse carrière professionnelle. Le 8 janvier 1903, la demoiselle les dénonce à la police qui les arrête deux semaines plus tard. Si Jacob connaît son « Waterloo » à Airaines dans la Somme le 22 avril de cette année, le cambriolage de Ferrand et Vaillant dans la préfecture de la Nièvre peut alors sonner comme une espèce de Trafalgar annonciateur du démantèlement de la bande d’illégalistes. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Vols à Bourges


Samedi 19 décembre 2015 par JMD

Quoi de plus réjouissant pour des voleurs anarchistes, dont certains sont dotés d’une certaine propension à l’humour, que de détrousser le bourgeois à Bourges. Un festival de cambriolages ? Pas vraiment. Si les quatre larcins commis dans la préfecture du Cher ne figurent pas parmi les plus sensationnels à mettre à l’actif des Travailleurs de la Nuit, ils n’en sont pas moins intéressants à plusieurs titres. Ils révèlent d’abord l’implication de Jacques Sautarel dans le recel et l’écoulement des produits volés ; ils mettent surtout en lumière pour les réappropriations commises au début de l’année 1903 la chute de Joseph Ferrand. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Go West !


Samedi 19 septembre 2015 par JMD

Dès lors que les Travailleurs de la Nuit s’installent à Paris vers la fin de l’année 1900, les cambriolages s’enchaînent en province à un rythme quasiment industriel. Lors de la 5e audience du procès d’Amiens, le 13 mars 1905, le président Wehekind fait remarquer au principal accusé la fréquence de ses déplacements. La réponse d’Alexandre Jacob fuse aussitôt et déclenche l’hilarité du public assistant aux débat : « C’est de la décentralisation » ! En toute logique, parce que le réseau de voies ferrées y est nettement plus dense du fait notamment de la proximité de la capitale, les vols se font majoritairement dans le Nord de la France. Pour autant, l’entreprise de déplacement de capitaux, Jacob and Co, n’oublie pas d’aller œuvrer à l’Ouest. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Voleurs de juge et de reine


Samedi 13 février 2010 par JMD

Si l’anarchiste ne reconnaît pas le principe de patrie, l’illégaliste se joue par conséquent de celui de frontière. Jacob a avoué en 1948 à Jean Maitron des « opérations de déplacement de capitaux » européens dans ses Souvenirs rassis d’un demi siècle : « Nous parcourûmes ainsi toute la France, la Belgique et une partie de l’Italie ». Il confie aussi à Alain Sergent en 1950 avoir vainement tenté de cambrioler l’ambassade de Russie à Alger et une bijouterie du Caire. Mais c’est chez nos voisins belges que la fortune, aussi mal acquise puisse-t-elle être, a le mieux souri aux Travailleurs de la Nuit. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 4.71 sur 5)
Loading ... Loading ...

Les tournées de Marius


Samedi 21 novembre 2009 par JMD

Les tournées de Marius, 1939

17 janvier 1931. Le tribunal de commerce de la Seine inscrit à son registre la naissance de la très honorable maison de vente Marius. L’ancien chef d’atelier Jacob de l’entreprise Marivaux est devenu marchand forain. Il  porte le matricule 494323 et parcourt les marchés de la région parisienne. Sur son étal : du tissu, des articles de bonneterie. Mais l’honnête commerçant ne rentre semble-t-il pas dans ses fonds et quitte la capitale pour venir s’installer dans l’Yonne, non loin d’Auxerre. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Une honnête tournée


Mercredi 4 mars 2009 par JMD

C15Ca s’appelle une tournée. Une honnête tournée. Un train. 17 février 2009. Une micheline, un corail et puis un TGV.  De la neige au départ. Pas d’ours ni de loup. Transhumance vers le Sud. Chiant, long et avec des gens pas causants. On se rattrapera avec les débats. Accueil marseillais et saucisse de Morteau. Il est des mélanges de civilisation culinaire bien agréables. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

On dirait le Sud


Dimanche 8 février 2009 par JMD

l\'honnête tournée, février 2009Une honnête tournée.

Une causerie.

Des causeries.

Populaires comme chez le béquillard, au 22 rue du Chevalier de la Barre à Paris ! Mais ce n’est pas à Paris que cela se passe. Nous entamons la transhumance. Direction le Sud. Et l’on conciliabulera de l’honnête cambrioleur, du vol comme théorie, du fallacieux amalgame lupinien , du bagne où il se passe plein de choses et de ce coin perdu du Berry où il ne se passerait rien, de pleins d’autres choses encore sur l’honnête cambrioleur à Montpellier, à Romans et à Marseille. Qu’on se le dise ! Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Le train des Travailleurs


Mercredi 28 mai 2008 par JMD

la gare de Greville vers 1900La loi de janvier 1879 votée par les bouffes galette de l’Assemblée Nationale prévoit la construction de plus de 10000 km de lignes de chemin de fer. Le programme du ministre des travaux publics, futur président du Conseil, Charles de Freycinet, doit permettre au train de desservir toutes les sous-préfectures du pays. Il s’agit donc d’une décision politique visant à installer durablement la République en France. L’entreprise est en voie d’achèvement à la veille de la Première Guerre Mondiale. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Vols à Niort


Mardi 13 mai 2008 par JMD

Niort vers 1900Les vols commis à Niort en août 1901 et janvier 1903 s’inscrivent dans des tournées  effectuées à partir d’une des principales lignes du réseau ferré français. Celle-ci va de la capitale jusqu’à la Rochelle. C’est grâce au train que Jacob et ses Travailleurs de la Nuit peuvent faire de « la décentralisation » ! Niort ne serait ainsi qu’une étape vers la Charente Maritime. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...