Articles taggés avec ‘Léon Pélissard’

Premier semestre 1913 aux îles du Salut : blues


Samedi 17 décembre 2016 par JMD

Cela fait six mois, un peu plus même, que le matricule 34777 est sorti vivant des cachots de l’île Saint Joseph. Les trois tentatives d’évasion au cours du second semestre 1912 révèlent presque intacte sa volonté de résistance. Pour autant, ces trois échecs ainsi que les conséquences physiques de presque quatre années de claustration, mettent son moral à rude épreuve. « Je suis complètement schopenhaurisé » déclare-t-il le 11 mars 1913. Une période d’harassement et de faiblesse mentale commence. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Une académie de cambrioleurs


Samedi 14 mars 2015 par JMD

Le 17 août 2014, le blog de l’Amicale des Amateurs de Nids A Poussière (l’ADANAP) qui met en lignes revues, vieux papiers, journaux, ouvrages anciens ou récents, qui s’empilent un peu partout, présentait un article fort intéressant issu du numéro 336 de La Vie Illustrée en date du 24 mars 1905. La revue est donc publiée deux jours après la clôture du procès des bandits d’Abbeville. Nous nous la sommes procurée. Le titre du papier, signé Jean Syrval, donne en soi la mesure de ce que l’on peut y trouver : une académie de cambrioleur. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Léon de Lyon


Samedi 1 octobre 2011 par JMD

Les antécédents de Léon Pélissard font de ce personnage, né à Lyon le 15 juin 1867 et répondant au pseudonyme d’Edme, un exemple typique des habitués des palais de justice et dont la fréquentation régulière amène fatalement des peines de plus en plus lourdes, avec à terme le bagne ou la relégation en Guyane. L’homme manie pourtant aussi bien la plume que le poing et la pince monseigneur. Il est anarchiste à n’en point douter. Ses chansons, écrites en prison après son arrestation le 23 avril 1903, donnent même des conseils de cambriolages (Conseils à un pègre) et en appellent à l’hécatombe des vils bourgeois par l’égorgement (La Diane du prolétaire). Il n’est pas sûr, en revanche, qu’il ait toujours été un partisan de cet « idéal sublime de ceux qui gémissent et la poésie des esprits féconds » (Germinal, n°12, 26 mars - 09 avril 1905). C’est ce que révèle la lecture d’extraits du Moniteur Judiciaire de Lyon (que nous a aimablement transmis Laurent Gallet) et des sources policières permettant de retracer son parcours. Cela tendrait à prouver que Pélissard est devenu anarchiste à Paris et fort probablement au contact d’un autre multirécidiviste et néanmoins, lui aussi, honnête cambrioleur. Léon de Lyon fut d’abord, aux yeux de la respectable société, une canaille - mariée en 1895 - de la pire espèce. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Anars bagnards 10


Samedi 6 août 2011 par JMD

Où il est développé l’idée que, de la débrouille à la punition en passant par la plainte, la morale anarchiste influe fortement la vie du fagot libertaire. Solidarité dans la survie où l’on retrouve aussi l’honnête cambrioleur Jacob. 10e épisode.

Deuxième partie : Codétenus : le cas des droits communs

Comme nous l’avons déjà montré, la partition entre “droits communs” et “politiques” n’est pas si simple pour la période et l’échantillon qui nous préoccupent. En effet, les anarchistes sont considérés par la justice lors de leur condamnation comme des prévenus de droit commun. Mais, nous l’avons exposé, ils n’étaient pas traités comme tels lors de leurs séjour au bagne. Les mesures particulières de surveillance et de traitement, auxquelles ils sont soumis montrent une discrimination certaine. Celle-ci, basée sur l’idéologie anarchiste, augmente la cohésion de notre groupe et renforce leur comportement de “résistance”[1]. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Une réunion de Travailleurs


Samedi 29 janvier 2011 par JMD

Aussi fictive et improbable qu’elle eût pu être, cette réunion des Travailleurs de la Nuit, jouée par quelques-uns des Insomniaques ne manque pas pour autant d’intérêt. Comme l’indique la maison d’édition dans le mini livret de présentation du premier des deux cd accompagnant les Ecrits de Jacob, version 1995, “les éléments qu’elle révèle sont inspirés de ce que Jacob a raconté à Alain Sergent et des textes de Pélissard, Clarenson et Baudy que le journal Germinal fit paraître en 1905” (on trouvera l’ensemble de ces textes dans les colonnes de ce blog). Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Voleurs de juge et de reine


Samedi 13 février 2010 par JMD

Si l’anarchiste ne reconnaît pas le principe de patrie, l’illégaliste se joue par conséquent de celui de frontière. Jacob a avoué en 1948 à Jean Maitron des « opérations de déplacement de capitaux » européens dans ses Souvenirs rassis d’un demi siècle : « Nous parcourûmes ainsi toute la France, la Belgique et une partie de l’Italie ». Il confie aussi à Alain Sergent en 1950 avoir vainement tenté de cambrioler l’ambassade de Russie à Alger et une bijouterie du Caire. Mais c’est chez nos voisins belges que la fortune, aussi mal acquise puisse-t-elle être, a le mieux souri aux Travailleurs de la Nuit. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 4.71 sur 5)
Loading ... Loading ...