Articles taggés avec ‘Bernard Thomas’

France Inculture


Dimanche 27 décembre 2009 par JMD

Bernard ThomasPetit cadeau de fin d’année que nous ont transmis Pierre et René. Il n’y avait pas de raison de ne pas le faire partager avant la reprise.

05 août 1998. Ambiance feutrée. Jean Lebrun a invité Bernard Thomas et les auditeurs de France Culture, après un peu plus d’une demi-heure d’émission, iront sûrement acheter la dernière œuvre du journaliste au Canard Enchaîné. Celui de France Culture ne manque d’ailleurs pas de signaler qu’il s’agit en 1998 d’une réécriture. Jacob est devenu Les Vies d’Alexandre Jacob. Mazarine a repris le flambeau de Tchou. Bernard vient faire sa promo. Un livre à peine réécrit sur un voleur. Il vient parler d’un voleur qui ne vole que les oisifs. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Dix questions à … Claire Auzias


Samedi 26 septembre 2009 par JMD

Claire Auzias a sa part de responsabilité dans la publication à l’Atelier de Création Libertaire de notre thèse sur Alexandre Jacob. Après avoir porté son regard critique sur nos travaux, elle a transmis le cd de notre thèse à l’éditeur libertaire lyonnais, donnant ainsi l’impulsion à la sortie d’Alexandre Jacob l’honnête cambrioleur. Les travaux de Claire l’enragée, sur l’anarchisme mais aussi sur les roms, sont fondateurs, innovants. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (16 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Apôtre lupinien


Mercredi 24 juin 2009 par JMD

 Apôtre : n.m. propagateur, défenseur d’une doctrine, d’une opinion. L’apôtre lupinien, selon cette définition donnée par le Petit Larousse, serait donc celui qui fait d’Alexandre Jacob, voleur anarchiste, l’initiateur d’un héros littéraire doté des qualités du gentleman et du cambrioleur. Telle est la plume « coupante et crissante » que révèle cet article du Nouvel Observateur en date du mois de juin 1998. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Honnête erratum ?


Mercredi 17 juin 2009 par JMD

Ou bien petite méprise ? Le dernier catalogue du Club du Livre Libertaire offre à ses lecteurs la possibilité de pouvoir acquérir les rééditions des Ecrits de Jacob (Insomniaque, 2004) et d’Un anarchiste de la Belle Epoque (Editions Libertaires, 2005).

Mais le CLL commet une bourde grossière dans la présentation du premier ouvrage en affirmant que le second est « la seule biographie complète » de l’honnête cambrioleur.

Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Pour en finir avec Arsène lupin


Vendredi 22 mai 2009 par JMD

tombe de Marius Jacob (site de l\'OIT de Reuilly)pancarte Arsène LupinSamedi 23 octobre 2004. Reuilly, Indre. Claude Nerrand, président de l’office du tourisme local, et Patrick Bertrand, adjoint au maire, dévoilent une plaque de rue. L’impasse porte désormais le nom de Marius Jacob. Dans ce petit village d’à peine 2000 âmes repose depuis un peu plus de cinquante ans « le dernier des grands voleurs anarchistes » (dixit le Dictionnaire Biographique du Mouvement Ouvrier Français de Jean Maitron). Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 4.67 sur 5)
Loading ... Loading ...

Son côté anarchiste !!!


Mardi 19 mai 2009 par JMD

Outre le fallacieux amalgame, cet article de 1998, issu du Bulletin de l’Association des Journalistes Bretons et des Pays Celtiques, encense la réédition réaménagée du Jacob de Bernard Thomas, publiée sous le titre Les vies d’Alexandre Jacob. Il fait aussi le rapprochement avec Papillon. Manque plus que Chéri-Bibi et le tour est joué. Mais notre humeur caustique ne pouvait manquer de relever le propos du romancier journaliste justifiant son attrait pour l’honnête cambrioleur par un mémorable affect politique et philosophique. S’il y en a que cela peut aussi faire sourire … d’autres semblent ici époustouflés  par ce côté anarchiste !!! Il n’est poire aveugle que celui qui ne veut rien voir. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Jacob, Janine, Robert, Josette, Pierre, Guy, Paul, Madeleine et moi


Samedi 14 mars 2009 par JMD

Robert Passas et Jean-François Amary, juin 1996 Il y a quelques temps, Jean-François Amary nous a écrit une lettre à notre demande. Sa femme, Janine, et lui disposaient des archives personnelles d’Alexandre Marius Jacob. Ce fonds, précieux entre tous, a depuis été déposé au CIRA Marseille. Le vieux marchand forain, en 1951, rencontre un jeune instituteur de la Drôme chez lui, dans son hameau de Bois Saint Denis. Immédiatement, l’amitié qui lie les deux anarchistes, Robert Passas et Alexandre Jacob, semble indéfectible. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Jacob, Tavernier et moi


Dimanche 1 mars 2009 par JMD

Des enfants gatés, Bertrand Tavernier, 1977Non, je n’ai jamais rencontré Jacob !”. Nous avons reçu, le 23 février, un mail de Felip racontant une discussion avec Bertrand Tavernier sur Jacob. Celle-ci est révélatrice de l’intérêt que peut porter le cinéma à l’honnête cambrioleur. Mais le cinéaste n’a jamais pu réaliser son projet. Comme Felip, vous pouvez faire part dans ce blog de vos impressions, de vos anecdotes, de vos analyses, de vos sentiments sur Alexandre Jacob, sur ses pratiques politiques et militantes, etc. Le Jacoblog vous ouvre ses portes. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Anarchiste ? Et alors ?


Samedi 14 février 2009 par JMD

Jacob emmené au palais de justice d\'AmiensQue sait-on d’Alexandre Marius Jacob ?

Beaucoup et peu de choses à la fois. Beaucoup parce que les sources existent. Eparpillées à tous les coins de l’hexagone et même au-delà. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mémoire d’un vaincu


Dimanche 9 novembre 2008 par JMD

Michel RagonMichel Ragon fait partie de ces auteurs récurrents du mouvement libertaire français depuis l’après-guerre. Né en 1924, il publie son premier livre, Les écrivains du peuple, en 1947. Ecrivain prolifique dans le domaine du roman, de l’histoire de l’anarchie ou encore de l’histoire de l’art, on lui doit entre autres La mémoire des Vaincus en 1990, sorte de road movie dans lequel apparaît Alexandre Jacob sous les traits du marchand forain à l’enseigne Marius. Dans les rues de Barcelone en Révolution, le héros Fred Barthélémy retrouve l’ancien bagnard venu prêter mains fortes aux libertaires en lutte. Il avait déjà croisé sa route vers 1929 dans les locaux du Libertaire. Curieusement ces deux épisodes, directement inspirés du roman à caractère biographique de Bernard Thomas et des souvenirs de May Picqueray, ne se retrouvent pas dans le Dictionnaire de l’anarchie, sorti récemment (octobre 2008) chez Albin Michel. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

L’honnête et le contretemps


Samedi 27 septembre 2008 par JMD

A Contretemps, n°32, octobre 2008“A contretemps, à contre-époque, avec pour seul propos de partir de l’écrit et d’y revenir, en renouant avec cette pensée critique qui fait tant défaut… Les livres, les revues, les publications dont il sera question ici - si l’ennui ne vient pas tout tarir - seront tous méritoires ”. A contretemps est donc une revue anarchiste de critique littéraire, politique et sociale. On peut s’y abonner facilement. Quatre numéros par an environ, prix libre, 20 € pour rentrer dans les frais, plus si possibilité. Prise de contact sur le site web de la revue. Les textes, les auteurs passent à la moulinette. Et des papiers comme celui-là, paru dans le numéro 32 d’octobre 2008, on en redemande tous les jours. Merci à Monsieur Leglou d’avoir aimé l’honnête et de l’avoir écrit. Et que vive la moulinette d’A Contretemps ! Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Ils ont commis


Mercredi 3 septembre 2008 par JMD

Jacob Louvelle Bab et l\'honnête cambrioleur Les premières de couverture ont pour fonction d’attirer l’œil du lecteur potentiel et d’illustrer le propos de l’auteur et de son sujet. Force est de constater, pour certaines d’entre elles, la prégnance du mythe lupinien quand il s’agit de Jacob. C’est vrai qu’il est aussi question de vente. Un grand merci en revanche à Romain Louvel, chez qui on ne trouve pas ce type de préoccupation, pour avoir dessiné celle de l’honnête cambrioleur. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Bernard et la Liberté


Vendredi 22 août 2008 par JMD

manchette du journal Liberté S’il ne peut que reconnaître les erreurs et les coquilles commises, force est de constater que, deux ans avant son premier Jacob, Bernard Thomas évite d’aborder les critiques de fond à l’occasion de la sortie chez Tchou de son livre, La bande à Bonnot en 1968. Force est aussi de constater que l’ouvrage n’est pas unanimement encensé dans la presse anarchiste. Le ton est même relativement acide dans le numéro 152 du mensuel Liberté de Louis Lecoin. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Vol à Rochefort


Dimanche 17 août 2008 par JMD

Chez Pierre Loti, Sceren-CRDP Poitou-Charentes, 2008En janvier 1903, Pierre Loti est une personnalité reconnue du monde littéraire. Sa maison natale, qu’il aménage depuis les années 1890 à la mode orientaliste, présente aussi des salles gothiques et renaissances, le tout né de l’imagination débordante et vagabonde du romancier. C’est là qu’Alexandre Jacob commet un vol devenu aujourd’hui mythique. Alain Quella-Villeger est professeur à Poitiers. Natif de Rochefort, comme son sujet de prédilection, et docteur es lettres en histoire contemporaine, il connaît tout ou presque de la célébrité charentaise. Son dernier ouvrage, « Chez Pierre Loti, une maison d’écrivain voyageur », vient tout juste de sortir au Sceren-CRDP du Poitou-Charentes. Dans ce livre, richement illustré et accompagné d’un DVD, le biographe du bourlingueur ne manque pas d’évoquer la visite de cette demeure par les Travailleurs de la Nuit. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne: 4.88 sur 5)
Loading ... Loading ...

La nécro du Canard


Mercredi 18 juin 2008 par JMD

\Le Canard Enchaîné est la seule  feuille nationale à faire l’annonce de la mort de celui que le Dictionnaire Biographique du Mouvement Ouvrier Français de Jean Maitron qualifie en 1972, à tort ou d’une manière toute subjective, de « dernier des grands voleurs anarchistes ». Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...
Page 3 de 4«1234»