Articles taggés avec ‘liberté’

Aux résignés


samedi 6 février 2010 par JMD

Conspué par les uns. Soupçonné d’accointances policières par les autres. Libertad dérange. On ne sait pas vraiment d’où il vient. Bordeaux c’est encore loin de Paris. Né le 24 novembre 1875. Parents inconnus. On le dit d’essence aristocrate. On n’en sait rien. On sait ce qu’il veut : la liberté totale de l’individu. Communiste libertaire aussi.

Craint par la quasi-totalité du petit monde socialiste dans son acception la plus large. Craint pour ses interventions intempestives et percutantes. Craint pour sa force de persuasion. Craint pour le moulinet que font ses béquilles dans les bagarres. Joseph Albert est arrivé un beau jour dans la capitale. L’iconoclaste antimilitariste et dreyfusard prône encore l’amour libre et l’action directe. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

N’ayez pas peur de la liberté !


samedi 23 janvier 2010 par JMD

L\'Anarchie guidant le peupleL’article C’est la liberté qui fait peur, paru dans le premier numéro de L’Agitateur, n’utilise pas de pseudonyme. Le fait est moins anodin qu’il n’y parait. Trois ans après les lois scélérates, les libertaires, par goût et par précaution, n’abandonnent pas la culture de l’anonymat.

Cela n‘empêche pourtant pas certaines signatures d’apparaître dans le journal marseillais. C’est le cas pour l’article L’Inquisition en Espagne reprenant un papier de Charles Malato ; ça l’est encore avec le bordelais Antoine Antignac que l’on retrouve par deux fois dans cette éphémère troisième version. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne: 4,13 sur 5)
Loading...

La valise à Dieudo


dimanche 13 décembre 2009 par JMD

C’est en 1927 qu’Albert Londres retrouve le matricule 41143 à Rio. Brésil. Eugène Camille Marie Dieudonné aurait pu y vivre en toute tranquillité si les autorités françaises n’avaient multiplié les démarches pour qu’on leur rende leur fugitif. L’impossible quatrième braqueur de la rue Ordener à Paris (21 décembre 1911), est devenu un paisible menuisier. Presque sans histoire. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Carnet rose : la relégation


dimanche 10 mai 2009 par JMD

En 1885, les opportunistes jouent les élections à venir sur le thème sécuritaire. Là où Napoléon III, en 1854, s’attaquait à la criminalité en voulant aussi peupler et mettre en valeur la Guyane, les bouffes galette et autres sincères démocrates profitent de l’inquiétude de l’opinion publique pour tenter de garder leur siège à l’aquarium. Le fait n’est pas nouveau, il est même appelé à devenir un principe de base des gouvernements contemporains. S’attaquer aux seconds couteaux du crime, à la petite et moyenne délinquance peut s’avérer électoralement fort utile pour qui manie à loisir le discours populiste de l’ordre sécuritaire. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Bernard et la Liberté


vendredi 22 août 2008 par JMD

manchette du journal Liberté S’il ne peut que reconnaître les erreurs et les coquilles commises, force est de constater que, deux ans avant son premier Jacob, Bernard Thomas évite d’aborder les critiques de fond à l’occasion de la sortie chez Tchou de son livre, La bande à Bonnot en 1968. Force est aussi de constater que l’ouvrage n’est pas unanimement encensé dans la presse anarchiste. Le ton est même relativement acide dans le numéro 152 du mensuel Liberté de Louis Lecoin. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Le voilà propriétaire !


mardi 3 juin 2008 par JMD

Marius et Paulette heureux propriétaires selon C Nerrandla maison du propriétaire JacobLa Nouvelle République du Centre Ouest

25 juin 1993

A la découverte de Marius Jacob

La fin d’un aventurier

Marius Jacob sort libre de Fresnes en 1928. Il se suicide en 1954, à Bois Saint Denis. Récit de la fin de sa vie. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 3,67 sur 5)
Loading...
  • Pour rester connecté

    Entrez votre adresse email

  • Étiquettes

  • Archives

  • Menus


  • Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur