Archives pour le mois de avril 2010

culinaires indices


Mercredi 28 avril 2010 par JMD

cervelle humaine

Et toujours pas de bonnes réponses à notre quizz d’anniversaire. Alors, pour titiller vos papilles gustatives, voici quelques indices culinaires qui permettront peut-être de retrouver l’individu mystère dont le portrait apparait aux articles Je suis / Je ne suis pas et Un quizz et deux ans. Et toujours un livre de l’ACL à la clé … ou à la cuillère. Bon appétit et bons commentaires.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Alexandre le rebelle


Dimanche 25 avril 2010 par JMD

On pourra très certainement objecter que l’article d’Yves Pages  ne peut, par définition, s’attarder sur tel ou tel fait, faire l’analyse d’une pensée particulière. Mais il est vrai qu’il est écrit que l’homme ne fut ni « vraiment théoricien, ni seulement malfaiteur ». L’exercice suppose la mise en avant de caractères particuliers, originaux, singuliers. Une description rapide, un portrait vite fait. Trop vite fait.

Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Mon ami amoureux


Samedi 24 avril 2010 par JMD

Jacob dans sa maisonMalhonnêteté décevante. Imposteur. Délire. Psycho-fiction. Voyeur. Robert Passas ne mâche pas ses mots pour qualifier les affabulations d’un romancier, biographe en 1970 de son ami parfait. Car Bernard Thomas fait certainement plus que mettre en scène l’histoire d’un amour hors-norme. Il imagine un vaudeville où Alexandre Jacob tient le beau rôle et Robert Passas celui du cocu magnifique. Josette, sa femme, prend alors les traits de la jeune ingénue séduite par l’extraordinaire aventurier. La réalité, dite par Passas, est évidemment toute autre. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Je suis / Je ne suis pas


Mercredi 21 avril 2010 par JMD

Pas mal de réponses pour notre quizz d’anniversaire. Mais seulement deux dans le mille … ou presque. Et, comme on n’est pas chien, on synthétise et on donne quelques indices. Vous pouvez toujours avancer des noms. Avec à la clé toujours un bouquin de l’ACL à gagner. Parce que l’honnête Pierre vient tout juste de remettre son gain en jeu. Jeu. Je. Je suis. Je ne suis pas. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 4.86 sur 5)
Loading ... Loading ...

Les hommes bleus de Biribi


Dimanche 18 avril 2010 par JMD

Dominique Kalifa

Biribi

Perrin, 2009

p.237-241 :

Cette liberté, cette initiative, d’autres sources, infiniment plus nombreuses, en ont porté la trace. A 1′heure de la sieste, dans la pénombre des chambrées, douloureusement, discipli­naires et bataillonnaires ont reporté sur leur peau l’expression et les signes de leur expérience. Les tatouages furent en effet la grande affaire de Biribi, où tous les hommes ou presque étaient « bleus ». Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

L’homme parfait n’existe pas


Samedi 17 avril 2010 par JMD

Quoi de plus normal pour un instituteur de se poser la question du devenir de l’enfant. Et, pour l’anniversaire de son ami parfait, Robert Passas retranscrit deux extraits de ses lettres. Dans ces missives, Alexandre Jacob se fait institueur de l’optimisme pédagogique du Drômois. Pessimisme de la vieillesse ? Pas sûr. Jacob ne fait finalement qu’une analyse réaliste de la société des années 1950. Ce point de vue est finalement à rapprocher de celui des Souvenirs rassis d’un demi-siècle, écrits en 1948 à destination du jeune doctorant Jean Maitron. Mais là où l’historien de l’anarchisme en déduisait, malhonnêtement, une condamnation a postériori des pratiques illégalistes, Robert Passas ne retient que la finesse du propos d’un homme qui a lutté pour le bien de l’humanité. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Un ami parfait


Dimanche 11 avril 2010 par JMD

Jacob incarne la tension de l’homme vers l’authenticité. C’est ce qu’écrit Robert Passas en septembre 1954 sur son ami parfait dans l’article nécrologique du numéro 71 de Défense de l’Homme. Mais il dit encore dans ce papier ne pas vouloir retracer en quelques lignes l’épopée de l’honnête cambrioleur, considéré comme le meilleur des hommes, laissant ce soin à d’autres. Pourtant l’instituteur drômois, bien des années plus tard, narre dans son journal intime la vie de cet anarchiste racé. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Un quizz et deux ans


Samedi 10 avril 2010 par JMD

DEUX ans. 50000 visites. Pour son troisième printemps, le Jacoblog parie sur un million d’ouvertures. Soyons réalistes, nom d’une utopie créatrice !

Des encouragements ? Ça fait toujours plaisir. Des polémiques ? Ça fait toujours plaisir aussi.

On a de quoi se réjouir. Et pour fêter cela, on vous offre un jeu. Une tête. Une honnête tronche dont vos considérations lombrosiennes doivent retrouver l’identité. Pas d’indice mais un rapport réel, même lointain, avec l’honnête cambrioleur Jacob. Avec un livre de l’ACL à la clé pour LA première bonne réponse. Solution fin juin, juste avant la transhumance estivale. A vos clavier !

10 avril 2010 : le Jacoblog a deux ans !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Tripalium


Dimanche 4 avril 2010 par JMD

Figure incontournable de l’anarchisme bordelais, Antoine Antignac fournit deux articles à L’Agitateur en 1897. Celui sur le travail ne dénote guère dans cette feuille libertaire marseillaise. Il s’agit là d’une dialectique classique mais on la retrouve tout au long de la vie d’Alexandre Jacob. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Ecrits d’outre-temps


Samedi 3 avril 2010 par JMD

Les quelques mots qui suivent, et ceux des trois autres articles à venir, n’ont jamais été publiés, ni même mis en ligne sur la toile. Et pour cause. C’est l’histoire d’une découverte. Un peu comme dans les livres. Un livre, c’est toujours une découverte. Au propre, comme au figuré. Des pages qui tournent. Des feuilles qui tombent. Janine, il y a peu, a pris un livre dans sa bibliothèque. Particulièrement imposante, la bibliothèque de Janine et Jean-François Amary. On pourrait même se croire dans une annexe d’un centre de recherche sur l’anarchisme. Et Janine a pris un livre. Et des feuillets en sont tombés. Des lignes écrites par son ancien mari Robert, décédé en 1996. Des lignes joliment posées sur un cahier d’école dont il ne reste que ces quelques pages. Des poèmes, des pensées, des souvenirs venus d’outre-temps. Au mieux, pouvons-nous affirmer que Robert Passas ne les a pas couchés avant le 29 août 1977, jour du décès de sa mère dont il fait allusion. Dans ces lignes, il se souvient de son vieil ami Alexandre Jacob. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...