Articles taggés avec ‘enfant’

L’enfermement des enfants


samedi 20 juin 2015 par JMD

Gavroche

N°152, octobre-novembre-décembre 2007, p.26-33

L’enfermement des enfants

On a longtemps enfermé les enfants délinquants ou pseudo-délinquants au même titre que les adultes et dans les mêmes lieux, les prisons. C’est à partir de 1840 que seront créées les premières maisons de correction, des bagnes ou enfants et adolescents sont souvent exploités dans des conditions inhumaines.

La délinquance : conduite caractéri­sée par des délits répé­tés, considérée surtout sous son aspect social. Le délinquant est une personne contrevenant à une règle de droit pénal, qui s’expose, de ce fait, à des poursuites (Dictionnaire de la langue française, Le nouveau petit Robert). Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Femmes au bagne


samedi 18 janvier 2014 par JMD

Michel Pierre

Gavroche n°4-5

Juin-septembre 1982

Le 26 décembre 1858, le bateau-cage Loire quitte Brest à destination de la Guyane. Dans ses flancs se trouvent 36 femmes condamnées aux travaux forcés. Un mois plus tard, le navire accoste aux Iles du Salut. La promesse faite par le commissaire général de la Guyane, Sarda- Garriga, aux premiers bagnards transportés en 1852, à la suite du coup d’Etat de Louis Napoléon Bonaparte, était tenue. « Lorsque vous aurez fait un retour sincère à vos bons sentiments, le gouvernement de la France vous enverra vos familles. Je marierai les célibataires, et vos enfants, que je m’appliquerai à faire élever dans la pratique de la vertu, feront oublier, par leur bonne conduite, les fautes de leur père… » Louable entreprise, à cette nuance près que les femmes disponibles étaient des détenues… Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (12 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme d’août 26


lundi 27 août 2012 par JMD

Les yeux de Jacob enfantMon origine sociale est des plus modestes.

Souvenirs rassis d’un demi siècle, 1948

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Pensées d’Août 15


dimanche 15 août 2010 par JMD

L’enfant, c’est de la graine d’homme, des petits louveteaux qui, entre la 15e et la 20e année, se mueront en majorité, en moutons pour servir de pâture à quelques-uns, les plus forts, les mieux doués, les plus aisés, disons le mot : les plus criminels.

Lettre à Josette, 16 février 1954

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

L’homme parfait n’existe pas


samedi 17 avril 2010 par JMD

Quoi de plus normal pour un instituteur de se poser la question du devenir de l’enfant. Et, pour l’anniversaire de son ami parfait, Robert Passas retranscrit deux extraits de ses lettres. Dans ces missives, Alexandre Jacob se fait institueur de l’optimisme pédagogique du Drômois. Pessimisme de la vieillesse ? Pas sûr. Jacob ne fait finalement qu’une analyse réaliste de la société des années 1950. Ce point de vue est finalement à rapprocher de celui des Souvenirs rassis d’un demi-siècle, écrits en 1948 à destination du jeune doctorant Jean Maitron. Mais là où l’historien de l’anarchisme en déduisait, malhonnêtement, une condamnation a postériori des pratiques illégalistes, Robert Passas ne retient que la finesse du propos d’un homme qui a lutté pour le bien de l’humanité. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Paradis Air Line aux îles du Salut


dimanche 4 janvier 2009 par JMD

Thierry Guittard, illustration de La vie des forçats, Libertalia, 2008Où sommes nous ?Mêmes les anges meurent aux îles du Salut alors qu’ils accompagnaient leur gaffe de père. Ils reposent à côté des surveillants et autres agents de l’AP, passés de vie à trépas sur les trois cailloux. Un cimetière leur est réservé sur l’île Royale. Repos éternel et vue garantie sur ce paradis dont « les hommes ont fait un enfer » (Mireille Maroger, Bagne, 1937). Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (12 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Jacob : le jeu


mercredi 31 décembre 2008 par JMD

Où sommes nous ?Deuxième jeu de la série. Il n’y a toujours rien à gagner. Un ami internaute nous a envoyé le cliché de ce lieu rempli de drames et d’histoires. Où sommes nous ? L’endroit est fondamental dans la vie d’Alexandre Jacob. Pour autant que nous le sachions, l’honnête cambrioleur n’a jamais eu d’enfant. Mais l’endroit l’a marqué à vie … à perpétuité si nous pouvons nous exprimer ainsi. Quel rapport peut-il y avoir entre des sépultures de gamins et l’anarchiste ? Pour répondre, il suffit de laisser un commentaire. La solution tombera en 2009.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Le petit Jacob vu par …


dimanche 20 avril 2008 par JMD

Jacob bébéAlexandre Jacob est né le 28 septembre 1879 au n°29 de la rue Navarin à Marseille. Il est le fils de Joseph Léon Jacob et de Marie Berthou. La faiblesse des sources à caractère généalogique autorise nombre d’élucubrations. Bien pratique pour dresser le portrait d’un être fatalement influencé, écrasé par un vécu familial et social des plus lourds. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Souvenirs d’enfance


dimanche 20 avril 2008 par JMD

Marseille par Lacaf et MoriquandLa jeunesse d’Alexandre Jacob ne fut certainement pas celle retranscrites par M.M. Thomas et Caruchet. Il convient d’écarter les images d’Epinal faisant du petit marseillais un stéréotype du lumpenprolétariat phocéen marqué notamment par l’alcoolisme du père (Joseph). C’est d’ailleurs ce qu’écrit le vieux marchand forain à Jean Maitron en 1948 dans les Souvenirs rassis d’un demi siècle : « Ma prime enfance fut heureuse ». C’est encore ce qui transparaît dans la correspondance que Jacob entretient en 1953 et 1954 avec Josette Passas. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Souvenirs de Bois Saint Denis : Thérèse ROUSSEAU


jeudi 17 avril 2008 par JMD

Reuilly Marius est arrivé en 1940 dans notre village de Bois Saint Denis, commune de Reuilly. Mon père, Méry Romain, artisan couvreur zingueur, effectue des petits travaux de rénovation de sa maison achetée la même année. Nous sommes dix enfants Méry, Marius aime les enfants, il le prouvera pendant les quatorze années passées dans le village. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Entretien avec Madeleine BRISELANCE


mercredi 16 avril 2008 par JMD

Madeleine BriselanceMontreuil, le 19 février 2002

Je devais avoir au moins entre douze et quatorze ans parce que je faisais les marchés avec mes parents. Il m’intriguait avec son regard tout à fait exceptionnel. Il n’y a qu’un homme qui m’a rappelé cette force dans le visage et dans le regard surtout. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...
  • Pour rester connecté

    Entrez votre adresse email

  • Étiquettes

  • Archives

  • Menus


  • Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur