Articles taggés avec ‘Barricata’

Dix questions … à Libertalia


dimanche 26 avril 2015 par JMD

Huit ans. Huit ans que le drapeau rouge et noir de la flibuste livresque flotte au vent de l’édition indépendante. Huit ans et quelque soixante-dix bouquins de derrière les fagots de l’alternative culture libertaire, antiautoritaire et anticarcérale. Car publier un livre n’est ni une chose aisée, ni même une entreprise neutre. Il faut souquer, aimer le texte, tirer des bords, corriger le texte, ça gîte sec aussi parfois, souvent niveau finance mais les 40e rugissants en valent le coup, et c’est toujours une aventure de pirates où l’on va à l’abordage du lecteur. Dis-moi ce que tu publies et je te dirai qui tu es … et tu nous diras qui tu es plutôt. Libertalia est une maison d’édition qui nous montre que l’engagement c’est la vie et qui, en huit années d’un dur, laborieux, artisanal mais aussi jouissif labeur a su distiller dans son catalogue un fameux arsenal dialectique de critique sociale. La crique du capitaine mais sans capitaine, ni dieu, ni maître. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne: 4,89 sur 5)
Loading...

Le Barricata nouveau est arrivé !


vendredi 15 janvier 2010 par JMD

Mieux que le beaujolpif. Parce qu’il faut le reconaître, le Beaujolais nouveau c’est pas vraiment terrible alors que, à chaque nouveau numéro, Barricata se bonifie. C’était déjà du très bon au début, en 1999. Mais là, on doit avouer que le programme du vingtième numéro est des plus alléchants. C’est vrai aussi qu’ils ont mis le temps à le faire leur zine de contre-culture antifasciste et libertaire. Faut dire encore qu’on ne peut pas aller traîner ses guêtres en Palestine et pondre le numéro promis plus vite que son ombre. Il fut un temps où le socialisme c’était l’électricité et des trains qui arrivaient à l’heure … On en est revenu. Avec le dernier Barricata, c’est l’égalité ou rien en Palestine, ici et ailleurs. Un énorme et instructif dossier sur ce conflit au Proche-Orient qui n’en finit pas, sur cet immonde mur de la honte, sur la politique coloniale d’un état raciste vouant à la misère et à la mort ceux de l’autre côté. Le droit de vivre ne se mendie pas, il se prend. Et comme toujours un maximum de brèves, de super dessins, d’interviews, de critiques sonores et de notes de lecture, dont celle du dernier bouquin de John Merriman, Dynamite Club, que nous mettons en ligne mercredi 20 janvier 2010. Pour le reste, suffit de commander en se rendant sur le site de Barricata (rubrique Copinage mais pas que ça) ou en cliquant ici.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

A Biribi, c’est en Afrique


dimanche 25 octobre 2009 par JMD

L’imaginaire collectif se construit sur le mode binaire. Binaire et le plus fréquemment manichéen. Le bien et le mal s’incarnent de la sorte au travers de personnages historiques devenu mythiques. Il est également des lieux qui peuvent susciter les uns le rêve chimérique d’une vie meilleure, les autres, à l’opposé, le trouble, l’angoisse et l’inquiétude, et qui éveillent finalement l’effroi. Institutionnalisés ces espaces constituent une espèce de ciment social engendrés par l’effet de peur. De fait, si le paradis terrestre peut se trouver dans quelques vertes contrées, l’enfer existe bel et bien ici bas dans sa vocation d’éloignement et d’élimination des mauvais sujets sociaux. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

le Barricata nouveau est arrivé


dimanche 21 juin 2009 par JMD

N°19

Juin 2009, 84 pages.

Au sommaire :
– Dossier La guerre en cours
– Casey
– La Fabrique, dix ans d’édition critique
– Le point d’impact des colères
– Occupations et séquestrations
– USTKE
– MAP
– Guerre étrange dans les villes riches
– Vive les enfants de Cayenne ! Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Vive les enfants de Cayenne !


samedi 20 juin 2009 par JMD

Une intro sourde, lourde, bétonnée. Lourde et sourde comme les pas des fagots tournant le dos à leur passé d’hommes libres. Dépôt pénitentiaire de Saint Martin de Ré. Ils vont s’embarquer sur La Loire ou La Martinière. Cela dépend de l’époque. Les deux bâtiments de la Société Nantaise de Navigation les transporteront dans des cages appelées bagnes. Tout un programme. Et vogue la galère. Guyane et son enfer vert, vaste comme une dizaine de départements métropolitains. Un pays où il n’y a pas d’avenir. « On est sans nom, on est plus rien » dit une autre chanson. Et celle-ci, écrite par Albert Londres en 1928, dévoile la seule perspective du criminel exilé : « On est plus qu’un bateau de chiens qu’on emmène crever vers une île ». Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (10 votes, moyenne: 4,90 sur 5)
Loading...

Les Travailleurs de la Nuit : le groupe 2002-2005


mardi 22 avril 2008 par JMD

pocette de l\'album Les Travailleurs de la nuitBatterie : Clément. Basse, chant : Kamel. Guitare : R-Kommander. Guitare, chant : François. Sax ténor : Tim. Trompette : Clément. Chant : Audrey Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Barricata et Alexandre Jacob, juin 2004


dimanche 20 avril 2008 par JMD

Jacob Barricata n°12 Fanzine de contre culture du RASH Paris-Banlieue

N°12 : juin 2004

Alexandre Jacob, portrait d’un bagnard anar

 

« Le droit de vivre ne se mendie pas, il se prend »: Portrait d’Alexandre Jacob  

 

Le 30 août 1954, Robert et Josette Passas reçoivent un télégramme de Guy Denizeau, marchand forain, annonçant la mort de leur ami commun. L’enterrement est fixé au mardi 31 à 14h30 au cimetière de Reuilly, dans l’Indre. Une dizaine de personnes tout au plus, amis et voisins, suivent le cortège funèbre. Anecdote humainement ordinaire.

Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...
  • Pour rester connecté

    Entrez votre adresse email

  • Étiquettes

  • Archives

  • Menus


  • Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur