Archives pour le mois de juin 2012

Un pavé sous la plage


Samedi 30 juin 2012 par JMD

Assorti de dessins assez laids, le livre commis par Jacques Colombat serait selon les dires de d’Alexandre Clément (qui anime un excellent blog sur la littérature, le cinéma et le roman noir) la plus mauvaise et la plus inutile des biographies sur Alexandre Jacob. Il conclut même le papier qu’il nous a transmis le jour du 1er tour de l’élection présidentielle française en enterrant une caricature de l’honnête cambrioleur. C’est peu dire que nous agréons le propos et que nous allons mettre ce livre très paresseux, et somme toute très onéreux (15€00) pour ce qu’il est, sous le sable de notre serviette de plage en espérant qu’il soit comme le propos contenu … biodégradable.

Jacques Colombat, Alexandre Marius Jacob, le forçat intraitable, Riveneuve, 2012

Le personnage d’Alexandre Jacob continue son bonhomme de chemin à travers de nombreuses publications. Récemment on l’a aperçu dans trois ouvrages de fiction. Le premier est celui de Jean Contrucci, Le secret du docteur Danglars, où il n’est qu’un personnage tout à fait secondaire, le second est celui de Gilles Del Pappas publié en 2011. Ce dernier ouvrage rompt volontairement avec la réalité biographique pour lui inventer des aventures rocambolesques. Et enfin, on le retrouve dans la suite d’Antoine Barral, Les philopyges, suite publiée en deux volumes. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

PignePub : qu’allez-vous lire cet été ?


Dimanche 24 juin 2012 par JMD

Plutôt que de souffrir sur votre serviette de plage en effeuillant le dernier livre de Marc L., plutôt que de s’endormir sur le transat en tournant les trop nombreuses et trop lourdes pages du dernier opus d’une énième reine du polar venue d’outre-atlantique, plutôt que d’intellectualiser à outrance ou ailleurs votre ennui en tentant de déchiffrer le fécal verbiage du dernier essai d’Alain M. ou d’Alain F., pourquoi ne pas se dérider un peu les zygomatiques  cet été ? Les Éditions de la Pigne vous proposent une amusante étude sociologique sur les porteurs de bonnet péruvien et une drolatique plongée dans les bas fonds d’un bocal à poisson rouge. Les MEGOUSTASTOUX vous invitent à un extraordinaire voyage dans l’altermonde possible tandis que le BOCALBLUES du dessinateur Gil permettra à toute la famille de rire à branchies déployées avec les trépidantes, loufoques et surréalistes aventures de l’aquatique animal. Parce qu’il vaut mieux être copain avec un poisson rouge quand la mer monte, nom d’une Pigne ! Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Claude et Marius : jeunesse


Samedi 23 juin 2012 par JMD

Claude Nerrand nous invite en juin 1993 à la découverte de Marius Jacob.  Le président de l’office du tourisme de Reuilly organise en effet en cette fin de printemps berrichon une exposition consacrée à la gloire locale, mais néanmoins méconnu du commun. L’ancien colonel a effectué quelques recherches - une lettre envoyée aux archives municipales de Marseille - lu quelques livres et recueilli les témoignages des locaux (surtout ceux de ses « vrais » amis). Pour faire venir le chaland, il donne une série de six articles sur la célébrité de Bois Saint Denis dans les colonnes de La Nouvelle République du Centre Ouest. Dans un style simple, souvent simpliste et naïf, le biographe en herbe dresse alors le portrait d’un aventurier finissant dans pays où il ne se passe rien et que lui cherche à dynamiser. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Déclaration des 66 : la vie pour tous !


Samedi 16 juin 2012 par JMD

La déclaration des 66 anarchistes, jugés à Lyon pour leur affiliation à l’AIT du 8 au 19 janvier 1883, peut se retrouver sur de nombreux sites et en particulier les excellents Éphéméride anarchiste et Rebellyon.info. Elle a toute sa place dans le blog de l’honnête cambrioleur, fenêtre ouverte sur l’illégalisme et la propagande par le fait car elle détermine le type de stratégies et d’attitudes que vont adopter les prévenus au cours des 30 années suivantes, nous dit David Doillon dans l’article Illégalistes, parfaitement ! paru dans le n°22 de la revue Réfractions au printemps 2009. En effet, et comme le souligne le mémoire de maîtrise de Laurent Gallet, il s’agit d’un procès d’opinion où à la volonté judiciaire, politique et médiatique de mettre à l’index l’idée et le militant anarchistes répond un concentré de propagande libertaire. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

L’honnête au pays des frelons (6)


Samedi 9 juin 2012 par JMD

En ce début du mois de juillet 1905, Alexandre Jacob poursuit dans sa geôle, l’écriture des ses Souvenirs d’un révolté et indique ne pas souffrir de son emprisonnement. Il se gausse même de la médecine carcérale, dans ces deux lettres du pays des frelons, à l’approche de son procès et s’enquiert en revanche de la santé de sa mère. Mais il laisse surtout éclater sa colère en faisant le compte-rendu des conditions de la détention de sa génitrice. Les dix condamnés d’Amiens qui avaient fait appel sont transférés le 8 juillet à Laon. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Un malfaiteur dangereux


Samedi 2 juin 2012 par JMD

A procès exceptionnel et fortement médiatisé répond des mesures de sécurité en conséquence. La presse locale et nationale se complaît à cet égard à donner l’impression d’une ville, Amiens, en état de siège à l’approche de la comparution des Travailleurs de la Nuit. La préfecture de la Somme n’a, en effet, pas lésiné sur les moyens pour assurer la sécurité et le bon déroulement des débats judiciaires qui se tiendront à partir du 08 mars 1905 (voir Article Haute Sécurité du 19 avril 2009). La tension est palpable dans une petite ville de province devenant le centre d’une affaire dont l’ampleur dépasse le cadre hexagonal. La peur des anarchistes, agissants et malfaisants, ressurgit. C’est bien de cela dont se gausse le petit article que Germinal a inséré en chronique locale dans son numéro 08 en date du 17 au 25 février. Le papier relate la drolatique mésaventure survenue à un apprenti couvreur non loin de la prison de Bicêtre où sont détenus Jacob et ses amis. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...