Archives pour le mois de mars 2011

PIGNETON 2011


Lundi 28 mars 2011 par JMD

Ceci est une pub, une honnête pub. Si le commun peut espérer voir uniquement dans la pigne le simple fruit du pin, il n’a pas forcément tort. Mais, s’en prendre une a une toute autre signification. L’acte induit un choc et appelle une réaction de la part de celui qui se la mange. Et c’est justement ce que nous entendons faire en proposant des textes courts, incisifs, des écrits qui tranchent dans le lard, des écrits chocs. Choc de la réflexion et choc du prix aussi. C’est vrai pour le pignolesque lecteur qui peut néanmoins se retourner vers de plus délictueuses solutions afin d’acquérir le divin ouvrage. Cela l’est encore plus pour en produire un. Dans ce monde si libéral, si parfait, si wonderful, où l’on ne prête qu’aux riches, les Editions de La Pigne viennent de naître. Elles résident au 21 rue Yvan Goll 88100 Saint Dié et disposent d’une adresse mail (editionslapigne@gmail.com). Et c’est tout. Bientôt un profil Facebook, Twitter parce qu’il faut bien web-exister.  C’est une association, un truc façon loi 1901 où l’on n’a rien à gagner si ce n’est du plaisir. Elles ont la volonté. Ne leur manque plus que le nerf de la guerre éditoriale. La finance internationale, nationale, locale nous interdirait toute initiative culturelle et toute démarche poélitique ? Soyons réalistes, demandons l’impossible. Et l’impossible pourrait fort bien se réaliser sous la forme d’un petit don (voire même d’un gros parce que nous ne sommes pas contre. Chèque à l’ordre de LA PIGNE) pour donner naissance au premier opus de nos élucubrations livresques. Les Mégoustastous suivis des Carnets secrets d’Elsa M, imaginés par les cerveaux embrumés de Steve Golden et Quercus Robur, devraient pouvoir paraître au mois de septembre 2011, si tout va bien. Un fantastique et drôlatique voyage au pays des bonnets péruviens et de l’altermondialisme qui va sauver la terre qui a bobo. Hasta Siempre ! A vot’bon cœur et merci pour tout ! Et merci de faire passer l’info au plus grand nombre. Adoptez une pigne, créez un livre !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Ne dérangeons pas le monde


Dimanche 27 mars 2011 par JMD

La chanson d’Eugène Pottier sonne comme un coup de colère. Celui d’un actif révolutionnaire face à  la masse inerte, exploitée et résignée de la population, comparée ici soit à ces insectes volants et coprophages que sont les mouches, soit au cheptel bovin que la bourgeoisie peut traire sans limite. Car le prolétariat n’est, selon le terme marxiste, qu’armée de réserve industrielle et cette masse moutonnière constitue une force que l’utopiste aimerait bien soulever. L’histoire de Pottier, celle de la répression des émeutes de juin 1848, celle de la semaine sanglante en 1871, tendrait à prouver, justement, que l’utopie du poète chansonnier rime avec chimère sociale même si elle est aussi et surtout immensément créatrice. Frustration d’un homme au soir de sa vie ? Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Jacob et Méric


Samedi 26 mars 2011 par JMD

Nous avons dans un précédent billet évoqué “L’erreur de Jacob“, article de Victor Méric paru dans le n°23 du Libertaire (du 23 au 30 avril 1905). A cette date, le procès des Travailleurs de la Nuit est clos depuis un peu moins d’un mois. Méric, tirant une espèce de bilan politique de la comédie judiciaire d’Amiens, montre que le débat sur la question du vol n’est toujours pas close chez les anarchistes. Le journaliste utilise ainsi la colère imaginaire de Jacob, déçu et dépité de la stérilité dialectique de ses actes illégalistes, pour stigmatiser les pourfendeurs de ceux qui, au nom du droit naturel à l’existence, usent de la pince monseigneur ou de la planche à faux billets. La répétition du mot grave sonne ainsi comme une allusion évidente, une charge à peine voilée contre le “pape de la rue Mouffetard”. C’est cet article qu’interprète la troupe des amateurs de L’Insomniaque dans le premier morceau du deuxième cd des Écrits de Jacob parus en 1995.

Jacob et Méric

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Le grand Krach


Samedi 19 mars 2011 par JMD

Nombre de textes d’Eugène Pottier sont dédiés à des personnalités issues soit de la Commune de Paris, soit du monde des chansonniers, soit encore du socialisme dit révolutionnaire. Ce sont justement les Chants révolutionnaires de l’auteur qui sont publiés l’année de sa mort en 1887.  L’Internationale a ainsi été écrite pour Gustave Le Français, décédé le 16 mai 1901, seul communard qu’a fréquenté Alexandre Jacob alors que l’honnête cambrioleur résidait à Paris sous les traits de Georges Escande cette année-là. Avec le Grand Krach, Pottier écrit pour Gustave Rouanet, fils d’un proscrit du coup d’état du 2 décembre, journaliste virulent dans la presse socialiste de Paris, ardent défenseur des mineurs gréviste du bassin houiller des Cévennes en 1881. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Tous les anarchistes sont dans l’illégalité


Dimanche 13 mars 2011 par JMD

Philippe Pelletier

L’anarchisme

Le Cavalier Bleu, Collection Idées Reçues

2010, 126p.

P49-54 : « Tous les anarchistes sont dans l’illégalité. »

Le droit de vivre ne se mendie pas, il se prend.

Marius Jacob à son procès, 1905

Outre le terrorisme, l’illégalisme est l’autre idée reçue qui affuble l’anarchisme. Elle n’est pas fausse, mais tout illégalisme n’est pas anarchiste. Et tout anarchiste n’est pas forcément illégaliste. Il ne faut pas non plus oublier que ce qui est illégal en Corée du Nord, en Birmanie ou en Arabie Saoudite, ne l’est pas forcément en France ou ailleurs, ainsi que d’une époque à l’autre. Des illégalistes libertaires pratiquant la contraception ou l’avortement à un moment où les lois l’interdisent en France sont en réalité des précurseurs vis-à-vis de la législation actuelle. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Idées reçues : l’anarchisme


Samedi 12 mars 2011 par JMD

Il est des réalités difficiles à faire admettre tant est forte la conviction du contraire ; tant l’erreur, prenant appui sur une peur collective à la suite d’un fait retentissant, déforme a priori l’observation et le jugement. Dans cette perspective, l’anarchisme ne pouvait souffrir, dès l’origine, que d’une multitude de vraies - fausses affirmations, ne pouvait s’engluer que dans une imagerie d’Epinal formidablement réductrice et saugrenue. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Dix questions à … Géant Vert


Dimanche 6 mars 2011 par JMD

Ce n’est pas uniquement parce que ses textes et sa musique ont bercé notre boutonneuse et rebelle adolescence dans les années 1980 et celles qui suivirent que nous avons demandé à Géant Vert de répondre à nos dix petites questions. Et il nous a pondu une belle tartine ! Le parolier de Parabellum, première mouture, porte ainsi un regard clair et sans illusion sur ce rock que d’aucuns auraient aimé voir en son temps alternatif, politisé et anarchiste. Géant Vert a bien voulu encore revenir, pour nous, sur la chanson Cayenne et parler de son intérêt manifeste pour la chanson réaliste et pour le problème carcéral. Et, ce qui ne gâche rien dans un propos qui fuse comme coups de bottin dans un commissariat, ou plutôt comme immersion de crabes à la mer, sa vision de l’honnête cambrioleur et de la lupinose devient particulièrement éclairante. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

La mort du hussard Agostini


Samedi 5 mars 2011 par JMD

Comme toute feuille militante, L’Agitateur remplit pleinement son rôle de propagande et d’organe de liaison régionale. L’actualité, qu’elle soit internationale, hexagonale ou locale, ne sert de fait que de support au discours anarchiste des membres de la Jeunesse Internationale de Marseille qui font le dit journal. Dans son étude, Régine Goutalier peut ainsi regretter en 1971 la faiblesse informative de l’article Aux patriotes sur la mort dans la cité phocéenne du cavalier Agostini du sixième régiment de hussards en ce début d’année 1897. « Cette habitude de procéder par allusion à des faits supposés connus du public rend aujourd’hui incompréhensible certains passages ». Et l’auteur finit par se demander « de quelle injustice, par exemple, a pu être victime » le militaire trépassé « que l’on présente comme un martyr ? » Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...