Archives pour le mois de décembre 2008

Jacob : le jeu


Mercredi 31 décembre 2008 par JMD

Où sommes nous ?Deuxième jeu de la série. Il n’y a toujours rien à gagner. Un ami internaute nous a envoyé le cliché de ce lieu rempli de drames et d’histoires. Où sommes nous ? L’endroit est fondamental dans la vie d’Alexandre Jacob. Pour autant que nous le sachions, l’honnête cambrioleur n’a jamais eu d’enfant. Mais l’endroit l’a marqué à vie … à perpétuité si nous pouvons nous exprimer ainsi. Quel rapport peut-il y avoir entre des sépultures de gamins et l’anarchiste ? Pour répondre, il suffit de laisser un commentaire. La solution tombera en 2009.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

ACCUMULATION des richesses (Encyclopédie anarchiste)


Lundi 29 décembre 2008 par JMD

logo livre anarchisten. f. (lat. accumulare). 

C’est l’action qui consiste à accumuler et qui a pour résultat d’amasser, d’entasser, d’amonceler les richesses. Il y a là un phénomène économique que détermine automatiquement le régime capitaliste. La situation agricole, industrielle, commerciale et financière qui caractérise ce régime a pour conséquence de dépouiller la fraction la plus nombreuse de la population au profit d’une infime minorité. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Petit Bab à Noël


Vendredi 19 décembre 2008 par JMD

Jacobil en avant les histoiresIl s’est levé bien plus tôt qu’à l’accoutumée. Excité comme une puce sur Michel, le felin animal de la maison nourri au Scheba. Déjà la veille au soir, il ne tenait plus en place. Et il a fallu des trésors d’imagination, des mines d’or, de rubis et de diamants d’inspiration pour parvenir à endormir … le petit trésor. La bataille avec Morphée n’avait que trop duré. Un coup ce fut celui de la rue Quincampoix. Un autre celui du Mont de Piété de Marseille. Un autre encore la rencontre avec l’agent Couillot à Orléans. Un autre enfin un truc avec un plat de lentilles empoisonné très loin dans un pays chaud où il y avait des méchants qui gardaient des vaincus de guerre sociale. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (20 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Méfions-nous des imitations


Jeudi 18 décembre 2008 par JMD

Avis à la population !!!Public ou privé, on ne dira jamais assez tout le mal que l’on peut penser du fichage de la population. Même quand celle-ci fait preuve d’un encéphalogramme plat. Q.I. entre le bulot et l’acarien. L’honnête cambrioleur a hélas des homonymes que l’on peut retrouver sur Facebook. Cul-livre pour les intimes. Ou encore, plus hexagonal et moins cablé pour les mittérrandiens (s’il en reste depuis 1945), Copains d’avant et Trombi.com. Fort heureusement, rien ne semble rapprocher l’illégaliste de ce blog du … des Jacob Alexandre, Jacob Marius que l’on peut rencontrer sur ces daubes qui consistent à élargir son horizon relationnel et virtuel. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (8 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Les frères Henry : de la bombe en politique


Mercredi 17 décembre 2008 par JMD

Emile HenryFortuné HenryAnarchistes ? Parfaitement ! L’article de Walter Badier, paru dans le dernier numéro de Gavroche, a le mérite de replacer les actes des frères Henry, Fortuné et Emile, dans leur contexte. Loin de faire dans le sensationnel qui entoure traditionnellement les articles sur la question de la propagande par le fait, l’auteur dresse un portrait clair et explicite de « cet objet historique plus complexe » qu’il n’y parait. Car, au-delà de la question de la violence, les bombes d’Emile Henry au commissariat de la Rue des Bons Enfants et au café Terminus mettent en lumière les profondes divergences de la maison Anarchie. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (12 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Jingle Bagne


Dimanche 14 décembre 2008 par JMD

Arbeit macht frei en GuyaneLe 22 mars 1911, Barrabas écrit à sa mère : « Dans ce lieu, c’est la misère et la souffrance qui règnent ».  Le bagne est issue d’une triple volonté : amender, coloniser, éloigner. L’abondante littérature sur la question montre que seul le troisième objectif fut atteint. Nous pouvons rajouter aussi et après coup éliminer les vaincus de guerre sociale. Nombreux sont les ouvrages qui montrent cela. C’est même une des problématiques centrales d’Alexandre Jacob l’honnête cambrioleur. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (17 votes, moyenne: 4.82 sur 5)
Loading ... Loading ...

Lettre ouverte à Georges Arnaud


Samedi 13 décembre 2008 par JMD

Georges Arnauddernière photographie de JacobEn avril 1954, Alexandre Jacob, dit Marius, file sur ses 75 ans. La lettre ouverte à Georges Arnaud, qu’il fait publier dans le n°66 du mensuel Défense de l’Homme de Louis Lecoin, révèle une pensée politique toujours aussi pointue et alerte. Nous sommes ainsi loin, très loin de l’image de l’ermite, vivant reclus dans sa maisonnette du hameau de Bois Saint Denis, dans ce Berry où il ne se passerait rien. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Ca sent le sapin


Dimanche 7 décembre 2008 par JMD

Pas de docu dans les bacDeux ans ! Deux longues années à se fracasser l’espoir sur la frilosité éditoriale. Pourtant y avait de quoi faire et se réjouir avec le docu « Pourquoi j’ai cambriolé ? » de Laurent Termignon et Thomas Turner. Y avait de quoi être ravi, enchanté, aux anges. Etre édifié sur l’illégalisme et la vie de l’honnête cambrioleur. Sans s’emmerder pendant 26 minutes. Pas de ton monocorde, une musique qui suit la trame, des propos synthétiques et clairs. De l’action, de la sueur, du sang et des larmes. Pas d’allusion à l’autre, l’Arsène quelque chose qu’on sert à chaque fois que l’on évoque l’aventurier Jacob. Le monitoring de l’attente est devenu plat. Gestation lente. Projet qui tombe à l’eau.

Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (12 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Lyon automne 1938


Samedi 6 décembre 2008 par JMD

Lyon, vue du balcon des amis de Jacob, automne 1938Nous ne savons pas qui sont les gens sur les photographies qui suivent. Tout au plus, pouvons-nous situer ces personnes sur Lyon. Il ne peut s’agir d’Honoré Bonnefoy et de sa famille. L’ancien Travailleur de la Nuit est mort en 1930. Nous doutons qu’il puisse s’agir encore de Paul Vial, rencontré aux îles du Salut et pour la libération de qui Jacob a œuvré à partir de 1927. Les clichés ont été pris à l’automne 1938. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (10 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...