Revue de presse

Rorique Blues Brothers


mardi 12 avril 2011 par JMD

Qui se souvient des frères Rorique ? Oubliés dans les limbes de la machine à broyer que fut le bagne, Jean-Marie Dallet a voulu se faire en 2010 le biographe de ces deux Tigres, flibustiers puis honnêtes fagots à la fin du XIXe siècle. Un bouquin dont la démarche est à rapprocher de celle qui fait d’Alexandre Jacob un aventurier. Les frères Rorique méritaient-ils un tel « mauvais roman » ?   La réponse de Marianne Enckell est pointue, argumentée … sans appel. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Honnête fleur de Noël


dimanche 12 décembre 2010 par JMD

Si la route est droite mais la pente raide par ces temps glaciaires, d’aucuns pourraient être tentés de penser qu’il ne s’agirait en fait que d’un sérieux problème d’inclinaison météorologique. Et dans la froidure ambiante, aux confins de la galaxie du web, il est toujours un petit papier rendant compte de nos travaux et nous donnant de facto du baume au cœur et à l’ouvrage. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

illégal illégalité illégalisme


dimanche 28 novembre 2010 par JMD

Il y a quelques temps maintenant Claire Auzias nous a transmis le compte-rendu de lecture qu’elle a fait pour le compte de la revue portugaise Utopia. Le papier de Claire faisait la critique du numéro 22 de Réfractions consacré au réveil des illégalismes. Une mise au point intéressante sur la différence entre illégalisme et illégalité. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Haro sur le Bouhey !


samedi 19 juin 2010 par JMD

Des poseurs de bombes ? Une internationale noire de la pince monseigneur ? Bien loin de renouveler le genre, comme peut l’affirmer Jean-Marc Berlière dans une communication faites aux Amis de la police en mars 2009, la thèse de Vivien Bouhey, soutenue en 2006, n’en constitue pas moins un élément important et significatif de l’historiographie officielle et universitaire du mouvement libertaire français. L’auteur des Anarchistes contre la République entend démontrer, comme l’indique le titre de son étude parue aux Presses Universitaires de Rennes en 2008, l’existence de réseaux agissants. Agissants et … malfaisants. Sources policières à l’appui, le volumineux ouvrage, parce qu’il ne fournit pas d’appareil critique vis-à-vis de ces sources même, finit par véhiculer, donc par certifier, tout une imagerie d’Epinal sur l’anarchisme hexagonal durant la Troisième République. Force est alors de constater que, plutôt que d’alimenter un débat historique et constructif sur les questions de la propagande par le fait ou encore de l’illégalisme, le livre qui bénéficie de la caution de l’Université suscite nombre de critiques. Haro sur le Bouhey ? Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

T’es inrock coco


samedi 27 mars 2010 par JMD

Avec nos journaux-pansements

Qui sèchent les plaies prolétaires

Et les cadavres de romans

Que les Goncourt vermifugèrent

Léo Ferré

Cela pourrait ressembler à un jeu des sept erreurs où il conviendrait de repérer les lieux communs et autres stéréotypes jacobiens. On pourrait encore reprocher à cet article, écrit à quatre mains et souffrant d’une légère (encore que…) lupinose, cette volonté de ne pas faire du révolutionnaire nocturne, et aussi Travailleur de la Nuit, un théoricien des principes illégalistes. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Boum Boum Mimile


jeudi 25 février 2010 par JMD

L’Emile Henry de Walter Badier est, un peu comme l’honnête cambrioleur, passé inaperçu dans les médias, ceux-ci étant plus prompts à louanger deux ans plus tard le voyeurisme consumériste du Dynamite Club ou encore des Anarchistes contre la République. Paco est ainsi un des rares, si ce n’est le seul, à avoir fait la recension de cette intéressante étude ; d’abord dans le Monde Libertaire au début de l’année 2008, ensuite sur le Post.fr. Intéressante parce que, comme l’écrit Paco, Walter Badier, par le biais de la vie du Saint Just de l’anarchie, ouvre une perspective analytique éclairante sur un homme certes, mais aussi sur l’ensemble de la propagande par le fait. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 4,33 sur 5)
Loading...

Le contretemps de Paul


mercredi 6 janvier 2010 par JMD

Une fois encore le nouveau numéro de la revue A Contretemps brille par les analyses développées. Parmi elles, on pourra se délecter des fumeux rapports d’indicateurs policiers, répondant aux doux et très anonymes noms de Caraman, Guillaume et Omnibus, chargés par la préfecture de police de Paris de la surveillance du très remuant Enrico Malatesta. Ce dernier donne alors à la revue qu’anime Freddy Gomez un non moins intéressant point de vue sur un des ses « vieux amis » : Pierre Kropotkine. Passent alors à la moulinette d’une critique aigüe et affinée, comme il est de tradition dans cette feuille ne vivant que des abonnements parce qu’ « A Contretemps n’a pas de prix, juste des frais »,  nombre de livres ayant pour la plupart l’anarchie en toile de fonds. Et dans ce cadre, A Contretemps fait la recension de l’Enfer du bagne de Paul Roussenq réédité chez Libertalia. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

De Paul à Sophie en passant par Guillaume


mercredi 18 novembre 2009 par JMD

Ce n’était certes pas l’affluence du Grand Soir même si « dans l’amphithéâtre du lycée Jules Ferry, le public se plait toujours à découvrir les conférences Budé ». Malgré tout, nous pouvons constater la qualité des questions posées par un auditoire composé d’une trentaine de personnes. Des questions sur Biribi, sur les femmes au bagne, sur les cachots de Saint Joseph, sur les souvenirs du bagne de Roussenq, réédités par Libertalia … L’article du journal local, rendant compte de la conférence Budé à Saint Dié vendredi dernier, ne dit néanmoins pas notre volonté de démontrer un univers concentrationnaire précurseur des goulags et autres camps de concentration, un des aspects certainement pas positif de la colonisation à la française. L’Inco a vécu cela. Où il est écrit aussi que les malheurs de Paul précèdent ceux de Sophie. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Roussenq en Déodatie


lundi 9 novembre 2009 par JMD

Vosges Matin, 09 novembre 2009

Prochaine Conférence Budé

Paul Roussenq anarchiste bagnard

Le personnage que va présenter Jean-Marc Delpech lors de la prochaine conférence Budé est un bagnard, bête noire de l’administration pénitentiaire. Le matricule 37 664 détient le record de jours passés au cachot (l’équivalent de 11 ans !) au bagne de Cayenne. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Ecrits de haut vol


dimanche 8 novembre 2009 par JMD

A l’été 1995 le magazine télé et d’informations à caractère culturel Télérama vantait les mérites d’un ouvrage qu’il conseillait comme lecture de plage. La première publication des Ecrits de l’honnête cambrioleur chez L’Insomniaque s’écoula très vite. Fort de cet indéniable succès, la maison d’édition libertaire établie à Montreuil décide l’année suivante de ressortir le petit trésor. Cette nouvelle impression est saluée à son tour dans les médias. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

A Biribi, c’est en Afrique


dimanche 25 octobre 2009 par JMD

L’imaginaire collectif se construit sur le mode binaire. Binaire et le plus fréquemment manichéen. Le bien et le mal s’incarnent de la sorte au travers de personnages historiques devenu mythiques. Il est également des lieux qui peuvent susciter les uns le rêve chimérique d’une vie meilleure, les autres, à l’opposé, le trouble, l’angoisse et l’inquiétude, et qui éveillent finalement l’effroi. Institutionnalisés ces espaces constituent une espèce de ciment social engendrés par l’effet de peur. De fait, si le paradis terrestre peut se trouver dans quelques vertes contrées, l’enfer existe bel et bien ici bas dans sa vocation d’éloignement et d’élimination des mauvais sujets sociaux. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Paco en remet une


dimanche 11 octobre 2009 par JMD

Le texte de Paco avait déjà été mis en ligne sur le site web du Mague  le 21 juin 2008. Nous avions à l’époque souligné la belle prose de l’auteur de Dansons la ravachole (voir article L’honnête et le Mag du 09 août 2008). Le papier aurait mérité de passer dans Le Monde Libertaire ou une autre feuille issue de la canarchie. Mais, Anne ma sœur Anne ne vois-tu rien venir ?, il s’est vite transformé en arlésienne éditoriale.

Par l’entremise du web, l’article louangeant notre biographie de l’honnête cambrioleur refait surface. Cette fois, il est accueilli sur Le Post.fr et, au dimanche 10 octobre 2009, quelques 1500 personnes ont pu le lire et découvrir l’honnête cambrioleur. Merci à toi Paco d’en avoir remis une couche.

Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Joyeux Noël


mercredi 30 septembre 2009 par JMD

Mais aussi honnête publicité (voir le post-scriptum tout en bas de l’article) qui rattrape quelque peu le dérapage lupinien du numéro 53 de l’hebdomadaire satirique. Merci à toi père Godin.

Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (11 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Roussenq dans le Midi Libre


dimanche 20 septembre 2009 par JMD

Le Midi Libre

samedi 11 juillet 2009

Histoire régionale

Vingt ans de bagne n’ont pas brisé le Gardois Roussenq

 Nom : Roussenq. Prénom : Paul. Matricule : 37 664. Particularité : détient le record de jours passés au cachot au bagne de Cayenne. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (10 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Le marronnier et la marmite


dimanche 19 juillet 2009 par JMD

Promotion estivale sur France Culture. L’émission Les lundis de l’histoire du 13 juillet 2009, dans sa troisième partie, permet à l’historien étasunien John Merriman de présenter son dernier titre : The  dynamite club. How a bombing in fin-de-siècle Paris ignited the age of modern terror, « dont la traduction française paraîtra en septembre 2009 chez Tallandier » dixit le site internet de la dite radio de service public. Promotion estivale à Libération. 9 juillet 2009. L’article de Dominique Kalifa, auteur d’un récent et excellent Biribi sur les bagnes militaires français, nous fait découvrir le nouveau livre de l’universitaire nord américain John Merriman : Dynamite Club. L’invention du terrorisme moderne à Paris. L’étude historique de 256 pages de ce spécialiste du XIXe siècle français a été traduite de l’anglais plus vite que prévu semble-t’il par Emmanuel Lyasse.  Promotion estivale un jour plus tard dans les colonnes du Monde des Livres. L’article de Jean Birnbaum fait l’éloge du travail de chercheur américain John Merriman et du volume qui en découle : Dynamite Club. L’invention du terrorisme moderne à Paris. Le lecteur pourra se l’offrir pour la modique somme de 20 €. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...
  • Pour rester connecté

    Entrez votre adresse email

  • Étiquettes

  • Archives

  • Menus


  • Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur