Articles taggés avec ‘Libertalia’

Paul a dit …


Mardi 17 mars 2009 par JMD

Je ne suis plus un homme, je suis un bagne.

cité dans Albert Londres, Au bagne, 1923

Paul Roussenq, L’enfer du bagne, Libertalia, 2009

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Roussenq dans les bacs


Samedi 7 mars 2009 par JMD

L\'Enfer du bagne, Paul Roussenq, Libertalia, mars 2009Le bagne est une institution totale, une machine à broyer. Paul Roussenq est son grain de sable. L’abondante littérature sur la question révèle cette volonté d’élimination. Vae Victis ! Et, parmi les témoignages d’anciens réprouvés de la Guyane, celui de Paul Roussenq mérite une attention toute particulière. D’abord parce que les éditions Libertalia viennent de ressortir L’Enfer du Bagne. Le livre n’avait pas été réédité depuis 1957. Libertalia nous a demandé de préfacer le précieux document. Ensuite parce la prose, rapide et sans fioriture, de l’Inco demeure d’une brûlante actualité sur le système répressif à la française. Enfin pour les illustrations de Laurent Maffre. A lire absolument. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Le sel de Jacob et l’aisselle de Jimmy


Lundi 23 juin 2008 par JMD

Les Ecrits de Jacob, réédition 2004Les Ecrits de Jacob sortent des presses de l’Insomniaque en 1995. Neuf ans plus tard, la réédition, augmentée et complétée, voit enfin le jour. Le hors-série n°25 du Monde Libertaire, spécial « plage » en date du 8 juillet au 8 septembre 2004, consacre une page à ce superbe ouvrage. Et c’est le vainqueur de Russel Crowe, aussi style si particulier, reconnaissable entre tous, et aux jeux de mots lourds comme une victoire du Hongrois aux présidentielles sur la nunuche en charentaises, qui se charge de commenter l’ouvrage. Et qui le fait bien ! « A emporter sous l’aisselle » nous dit Jimmy le gladiateur, l’homme qui parle aux éléphants de la patrie (Libertalia, 2008). D’où le titre de l’article !!!! Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Arbeit macht frei en Guyane


Lundi 2 juin 2008 par JMD

Barricata n°16 juin 2008BARRICATA

fanzine de contre-culture antifasciste et libertaire

n°16, juin 2008

Deux ouvrages récemment édités décortiquent l’histoire du bagne. Retour sur la face sombre de l’Etat français …

Durant près d’un siècle, essentiellement sous la IIIe République, l’Etat français se débarrassa de ses « classes dangereuses » en les expédiant en Nouvelle Calédonie puis en Guyane. Dans 90% des cas, les bagnards mouraient d’épuisement, de maladie ou de mauvais traitements. Retour sur une certaine expérience coloniale … Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Dieudonné, Barrabas et le matricule 34777


Samedi 19 avril 2008 par JMD

La vie des forçats, Libertalia 2007Le matricule 34777 n’apparaît pas dans « La vie des forçats », paru en 1930 et récemment réédité (éditions Libertalia).  Mais Eugène Dieudonné évoque neuf fois le transporté Barrabas. Ce dernier est décrit comme l’exemple de ceux qui, aux îles, surent rester probes sans plier devant le système pénitentiaire, sans adopter les tares d’un lieu vicié par l’enfermement carcéral. Nous avons retrouvé dans les archives personnelles d’Alexandre Jacob trois textes écrits de sa main fort probablement entre 1925 et 1927. Les trois mettent en scène le forçat Barrabas. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...
Page 2 de 2«12