Articles taggés avec ‘JMB’

L’honnête aux States


Mercredi 11 octobre 2017 par JMD

JMB nous avait dit qu’on ne s’occupait plus guère du Jacoblog. Il n’avait pas totalement tort. Et pour cause ! Comme on dit de l’autre côté de l’Atlantique, façon openspace dans une startup informatique de la Silicon Valley, overbookés nous étions et pas vraiment le temps de souffler. On sait. Ce n’est pas vraiment une excuse. Ou alors elle est légèrement douteuse. Procrastinons, il en restera toujours quelque chose. Mais poussant l’idée du droit de vivre qui ne se mendie pas, prenant nos affaires en main, bien rangées dans d’énormes sacs de voyage, on est allé voir s’il y avait un parallèle à faire entre cet honnête aphorisme jacobien prononcé il y a maintenant plus d’un siècle et ce pays qui a érigé en idéal la vie, la liberté et la recherche du bonheur. C’était peu de temps avant les tristes évènements de Charlottesville d’août dernier et c’est peu dire que nous n’avons pas été déçus, que nous avons pris une belle claque géographique façon Tintin au pays des rednecks. Se posait alors pour nous une fondamentale et naïve question, celle de la dichotomie entre l’incroyable et formidable propos fondateur (4 juillet 1776) d’une part, et, de l’autre, la réalité sociale observée. Bien sûr nous aurions pu paraphraser Shakespeare qui, en son temps, faisait dire à Hamlet : words, words, words. Car c’est bel et bien ce que nos honnêtes reporters ont pu constater ici-bas de la vie, de la liberté et de la recherche du bonheur. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

07 avril 2013 : 5 ans, 60 mois, 1826 jours


Dimanche 7 avril 2013 par JMD

07 avril 2008, 07 avril 2013. Sur une idée de JMB de l’ACL, le Jacoblog a pris forme et continue depuis son bonhomme de chemin. 60 mois et 810 articles pour nous révéler l’ampleur d’une histoire plus large et plus édifiante qu’il n’y parait. C’est celle d’un honnête cambrioleur hors du droit commun, vaincu de guerre sociale et pourtant éternellement debout. 1826 jours et encore plein de papiers à mettre en ligne. Sur l’illégalisme, sur l’anarchisme, sur le bagne, sur des pays où il serait niais de croire qu’il ne s’y passe rien, sur un personnage de roman dont il serait stupide de voir en lui un Jacob plus lumineux, plus éclatant, plus classe, plus accessible pour le commun des mortels. 1826 jours à commenter, à décrire, à décrier, à expliquer, à restituer, à interviewer … Le Jacoblog a 5 ans et encore de beaux jours devant lui. Pour fêter cela, un quizz de derrière les fagots de Guyane et d’ailleurs. Un livre au choix dans le catalogue de l’Atelier de l’Atelier de Création Libertaire à gagner durant tout ce mois d’avril ! Et, à la demande de Josette Duc-Passas, les Éditions de La Pigne offrent leur prochain ouvrage (Dix-Huit ans de bagne de l’anarchiste Jacob Law, sortie septembre 2013) aux deux premiers des jacoblogueurs à nous dire le nom de 10 des 37 personnes apparaissant dans cette carte postale sur l’honnête homme dont nous vous narrons l’histoire dans ces modestes mais honnêtes colonnes. A vous de jouer maintenant !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Dix questions à … JMD


Samedi 25 décembre 2010 par JMD

A force de vouloir faire parler les gens qui, de près ou de loin, s’intéressent à l’illégalisme anarchiste en général, à Jacob en particulier ou plein d’autres choses encore, on finit par se faire prendre, non sans plaisir d’ailleurs, à son propre jeu. Les questions que Colombe de Dieuleveult nous a posées, au début de cette année 2010, pour les besoins de son mémoire de master universitaire   touchent aussi bien le fonds que la forme de l’histoire de l’honnête cambrioleur. Une histoire de lettres et d’écrits. Colombes travaille sur l’aspect littéraire de la prose jacobienne et nous sommes heureux d’avoir pu apporter notre aide, aussi infime fut-elle, à cette prometteuse étude dont nous ne manquerons pas de vous reparler. L’occasion était alors trop bonne pour évoquer, dans les dix questions qui suivent, notre intérêt pour l’ancien voleur, l’ancien bagnard et le marchand forain, pour causer de notre participation à la réédition des Ecrits de Jacob par L’Insomniaque en 2004, pour dire l’intérêt du jacoblog et remettre, encore une fois, en lumière cette lupinose dont beaucoup, beaucoup peuvent être affligés. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Honnête carte postale


Samedi 4 septembre 2010 par JMD

La carte postale a, paraît-il, toujours la cote. Quelques mots couchés derrière la plage et les palmiers ou bien derrière le bouquetin avec, en toile de fond, la montagne qui pourtant est belle. Comme un devoir de vacances, le Jacoblog n’a pas, cette année encore, échappé à l’inénarrable quête de l’image. Et, punaise !, que la moisson fut abondante et notre numérique besace bien remplie de ces impérissables surprises. Du Nord au Sud, nous avons eu l’incommensurable plaisir de voir des géants et des nains, des gladiateurs et même des étoiles de mer s’abandonnant à la délicieuse et édifiante lecture de l’honnête cambrioleur. On l’a aussi retrouvé dans un train, au bord de la Baltique et nous avons désormais la preuve que nos antiques ancêtres le lisaient itou. Une semaine de révélations que nous sommes heureux de vous offrir alors que le commun vient de reprendre le triste et automnal collier de l’esclavage salarié.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Dix questions à… Jean-Marc Bonnard


Samedi 28 novembre 2009 par admin

Membre du canal historique de l’Atelier de Création Libertaire avec Mimmo Pucciarelli, JM (avec un B et pas un D) est, quoi qu’il en dise et s’en défende, plus que le simple incitateur du jacoblog. Une espèce de truc indispensable. Une superstructure sans laquelle nos articles ne pourraient webexister. Une sorte de maître Yoda du clavier. L’anarchie et la force sont en lui. Indispensable comme le Gaffiot pour qui fait du latin, comme le Ginette Matiot pour qui tâte de la louche et du fourneau, ou bien comme les outils Facom pour qui le dimanche s’amuse à construire des trucs dans son garage ou ailleurs. Il a bien voulu ici répondre à quelques-unes de nos questions même s’il apparaît, à l’image de la recette secrète du Coca Cola ou de la sauce du Big Mac, que nous ne saurons jamais celle de sa célébrissime paëlla. Les réponses de cet artisan éditeur fusent en revanche sur l’ACL, sur les livres publiés et sur les blogs, sur le petit monde de l’édition libertaire et, bien évidemment sur l’honnête cambrioleur. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...