Articles taggés avec ‘sport’

L’honnête aux States


Mercredi 11 octobre 2017 par JMD

JMB nous avait dit qu’on ne s’occupait plus guère du Jacoblog. Il n’avait pas totalement tort. Et pour cause ! Comme on dit de l’autre côté de l’Atlantique, façon openspace dans une startup informatique de la Silicon Valley, overbookés nous étions et pas vraiment le temps de souffler. On sait. Ce n’est pas vraiment une excuse. Ou alors elle est légèrement douteuse. Procrastinons, il en restera toujours quelque chose. Mais poussant l’idée du droit de vivre qui ne se mendie pas, prenant nos affaires en main, bien rangées dans d’énormes sacs de voyage, on est allé voir s’il y avait un parallèle à faire entre cet honnête aphorisme jacobien prononcé il y a maintenant plus d’un siècle et ce pays qui a érigé en idéal la vie, la liberté et la recherche du bonheur. C’était peu de temps avant les tristes évènements de Charlottesville d’août dernier et c’est peu dire que nous n’avons pas été déçus, que nous avons pris une belle claque géographique façon Tintin au pays des rednecks. Se posait alors pour nous une fondamentale et naïve question, celle de la dichotomie entre l’incroyable et formidable propos fondateur (4 juillet 1776) d’une part, et, de l’autre, la réalité sociale observée. Bien sûr nous aurions pu paraphraser Shakespeare qui, en son temps, faisait dire à Hamlet : words, words, words. Car c’est bel et bien ce que nos honnêtes reporters ont pu constater ici-bas de la vie, de la liberté et de la recherche du bonheur. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Panorama de 1903 deuxième


Dimanche 4 mai 2014 par JMD

Gavroche, n°09, avril - mai 1903

Panorama de 1903

II La Belle Epoque

La France comprend 38 960 000 habi­tants, en léger accroissement sur l’année précédente, malgré une proportion de 5 % d’enfants mort-nés. Près de la moitié de la population est agricole. Sur 36 000 commu­nes, 12 ont plus de 100 000 habitants et seulement 124 plus de 20 000. Pour relier ces villes, il y a 38 000 km de routes nationales et 44 000 km de voies ferrées. 200 000 km de chemins complètent le réseau routier. A Paris, sur une population globale de 2 600 000 habitants on dénombre 2 500 mil­lionnaires (dont 800 étrangers). Les revenus moyens annuels par ménage s’échelonnent de 1070 F par an, dans le 20e arrondissement, à 20600 F dans le 8e. Si 510 locataires ont un revenu annuel de 400 000 F, 700 000 ont moins de 1000 F par an pour vivre, les obligeant à consacrer plus du quart de leur gain à leur logement. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (6 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Rien à foot !


Samedi 5 mai 2012 par JMD

Nouvel opium du peuple, le sport aurait tendance à sublimer les fonctions primaires de notre réflexion. Le 19 juin 1954, Alexandre Jacob n’écrivait-il d’ailleurs pas à Josette passas : Aujourd’hui le muscle surclasse le cerveau. Toute la jeunesse se rue vers le sport. Décadence, avachissement. Les hommes ne réagissent plus contre les coups de l’autorité, ils se pâment en hurlant des bravos au Parc des Princes ou ailleurs. Rien n’a changé depuis. Et, si fumer tue, le foot peut rendre aussi très con … terrain propice à la lupinose lorsqu’il s’agit de retrouver quelques-uns des héros du ballon rond à l’occasion de la mort du légendaire brésilien Socratès. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Marius et le sport


Samedi 23 août 2008 par JMD

Beijing 2008C’est à Helsinki que se déroulèrent les Jeux Olympiques de 1952 ; l’URSS de Staline y participe pour la première fois ; la guerre froide oppose deux grandes nations sportives. Le tchécoslovaque Emile Zatopek fait vibrer le stade olympique. Deux ans plus tard, un vieux marchand forain à la retraite, dans le Berry, revient sur cette compétition mondiale et écrit à son amante son dégoût pour les vertus socialement et politiquement anesthésiantes du sport de masse. Loin de nous la volonté de faire parler Marius Jacob à notre place. Mais ses analyses pourraient aujourd’hui  fort bien être reproduites à l’heure du clap de fin de la mascarade universelle, musculaire, médiatique et soi-disant apolitique. Beijing 2008, Berlin 1936 même combat. Mexico 1968, c’est autre chose. Rien n’a changé dans le meilleur des mondes possibles. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 4.67 sur 5)
Loading ... Loading ...