Articles taggés avec ‘racisme’

Bagnard, raciste, homophobe et anarchiste


Samedi 20 février 2010 par JMD

Les témoignages sur l’enfer guyanais ne sont pas légions. La force de celui d’Auguste Liard-Courtois tient entre autre dans la date de sa parution. Acquitté de sa peine de relégation en 1900, l’anarchiste voit à 41 ans ses Souvenirs du bagne publiés chez Charpentier et Fasquelle. Bien avant le débat sur la suppression de l’institution pénitentiaire coloniale, débat lancé à la suite de l’effet Albert Londres, Louis Liard (de son vrai nom) raconte en 1903 ses cinq années de travaux forcés aux îles du Salut. Deux ans plus tard, il expose sa vie de forçat libéré astreint au doublage,  et rangé dans la catégorie des 4e1e, dans Après le bagne. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Monsieur Bill, Titus Pibrac et la Veuve


Lundi 24 novembre 2008 par JMD

avatar de Monsieur BillMonsieur Bill serait âgé de 51 ans au 10 octobre dernier. Monsieur Bill tchate, discute, blabablatte, arpente les forums sur le web. Son domaine de prédilection : la guillotine. Guillotine. C’est aussi le nom d’un site qui lui permet, à lui et aux 124 membres enregistrés à ce jour de poser moult interrogations sur l’abbaye de Monte-En-L’Air et les thèmes qui peuvent en découler : le crime, les criminels, les affaires récentes, etc. Dans le topic sur la Veuve à Cayenne, ouvert le jeudi 2 octobre, Monsieur Bill, dont l’avatar est une Une du Petit Journal présentant les derniers moments d’un condamné, apporte sa contribution le 26 de ce mois. Il donne le lien du Jacoblog.

Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (16 votes, moyenne: 4.31 sur 5)
Loading ... Loading ...

L’Agitateur antiraciste


Samedi 16 août 2008 par JMD

manchette de l\'AgitateurTous les articles de la troisième série de l’Agitateur, du 4 février au 2 mars 1897, sont écrits en français. Cela ne prouve en rien une hypothétique xénophobie. C’est ce qu’affirme pourtant Régine Goutalier dans son étude sur cette feuille libertaire marseillaise (CIRA Marseille, 1971). Certes la première série (du 1er mars au 15 mai 1892) contenait quelques papiers en italien. Mais il convient de noter que la répression lancée dans les années 1892 – 1894 a fortement mis à mal l’activisme des compagnons transalpins. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...