Articles taggés avec ‘fille’

Barrabas et les PD


Samedi 29 novembre 2008 par JMD

bagnards homexuels, dessin de Georges Jauneau, 1928 La case est le lieu de vie du forçat ; c’est là qu’en théorie il doit se trouver hors période de travail. Là, , on joue, on vend de la nourriture, on boit, on se tue pour de la nourriture, pour une fiole de tafia, pour l’argent contenu dans le plan d’un autre détenu, pour l’argent perdu au jeu, pour tant et tant d’autres raisons plus ou moins valable. Là, on s’accouple aussi, par plaisir, pour de l’argent encore, pour de la protection.  Alexandre Jacob ne pratique pas les distractions illicites, mais tolérées, de la case. Il les juge aliénantes, c’est-à-dire faisant partie intégrante du processus normatif d’intégration à ce système totalitaire et pénitentiaire qu’est le bagne. Mais si Barrabas répugne à l’inversion sexuelle, il ne la blâme pas. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Joyeux anniversaire Yvonne !


Dimanche 26 octobre 2008 par JMD

Arthur Roques au bagneArthur Roques, poème pour les 10 ans d\'Yvonne, 191016 avril 1910,  Yvonne Marie Vors fête ses dix printemps. Julia, sa mère, et Marie, sa grand-mère, s’occupent seules de la fillette et d’Olga, sa cadette. Père absent pour cause de force majeure. Filles de bagnard ! La dernière fois qu’elles l’ont vu, Yvonne avait deux ans et demi et Olga à peine dix-sept mois. C’était à la prison de Saintes. Ce n’est qu’avec le convoi de l’été 1903 qu’Arthur Roques arrive en Guyane. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (10 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...