Articles taggés avec ‘asile’

Anars bagnards 4


samedi 16 juillet 2011 par JMD

Où il est indiqué que l’asile et le bagne, espace clos vivant sur eux-mêmes, fonctionnent tous les deux sur le modèle totalitaire en façonnant l’individu et en annihilant les plus récalcitrants. 4e épisode.

B/ Le bagne : une institution « totale  » ?

Situer le cadre du bagne en tant qu’institution doit nous permettre de lui donner une définition dont découleront des principes et des modalités d’analyse. En effet, la nature de notre recherche porte sur la perception de l’univers pénitentiaire par une catégorie de détenus et nous souhaitons en décoder les mécanismes. Considérant le détenu comme un reclus forcé, il nous faut rechercher quels vont être les déterminants d’une « adaptation » ou d’une « inadaptation » au modèle pénitentiaire ; ceci en étudiant ce qu’impliquent les changements survenant entre la « vie recluse » et la « vie normale », à la fois dans le comportement du transporté et dans la perception de l’univers qui l’entoure. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Fou fuyant


samedi 4 avril 2009 par JMD

EvasionTout en jouant les aliénés, Alexandre Jacob s’apprête à prendre la poudre d’escampette. Le 19 avril 1899 au matin, la direction de l’asile Mont Perrin constate que la cellule n°1 est désespérément vide. Panique à Aix en Provence. Le rapport circonstancié que le médecin – chef de l’établissement psychiatrique établit le 20 de ce mois permet de reconstituer l’évasion de l’anarchiste. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Fou !


samedi 17 janvier 2009 par JMD

Asile Mont Perrin, Aix en ProvenceLa folie d’Alexandre Jacob est un leurre. De retour d’Italie, il est arrêté à Toulon le 29 juin 1899. Cinq jours plus tard, le commissariat spécial de Marseille signale une interpellation en compagnie de « son complice Roch Arthur, dangereux repris de justice sorti de la prison Saint Pierre il y a 3 à 4 mois environ ». A cette date le compagnon de vol du jeune anarchiste, et complice dans le cambriolage du Mont de Piété de cette ville, 31 mars 1899, se trouve à Vichy, où il a loué une maison depuis le mois de mai. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...
  • Pour rester connecté

    Entrez votre adresse email

  • Étiquettes

  • Archives

  • Menus


  • Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur