Articles taggés avec ‘resister’

Aphorisme du frelon 25


jeudi 26 juillet 2012 par JMD

La vie est une suite de combinaisons. Que ces combinaisons nous procurent des sensations de douleur et de plaisir selon qu’elles sont pour ou contre nos intérêts, cela se comprend. Mais il y a manière de subir ces sensations, que diable ! C’est se rendre malheureux soi-même que de suivre l’impulsion causée par les événements. Il faut réagir contre cela ; sinon c’est se faire l’esclave de tout événement. C’est vivre dans des transes continuelles ; c’est végéter entre une lueur d’espoir et un brouillard de craintes. Il faut être au-dessus de tels sentiments qui sont le monopole exclusif de ceux qui se meuvent dans le royaume de la Médiocratie.

Prison d’Orléans, juillet 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du frelon 19


vendredi 20 juillet 2012 par JMD

la justiceTiens ! le procès est cassé ? Oh ! le pauvre procès ! Et puis, au fond, tant pis pour lui après tout ; j’aime mieux que ce soit lui que moi. Ceci soit dit au propre et au figuré. Je suis encore entier, bien entier, absolument entier, et c’est le principal, pas vrai ?

Prison d’Orléans, sans date, 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

aphorisme du frelon 12


vendredi 13 juillet 2012 par JMD

Moi, pauvre bandit inconvertible qui suis désigné à servir d’anthracite dans le foyer de la chaudière du sieur Lucifer, je fais en sorte de jouir des plaisirs de ce bas monde autant que mes moyens me le permettent. Pour l’instant, ces plaisirs consistent à me moquer de tout ; à me montrer supérieur aux événements ; à ne pas me laisser guider par eux, mais à chercher à les guider à mon profit.

Prison d’Orléans, 09 mai 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...
  • Pour rester connecté

    Entrez votre adresse email

  • Étiquettes

  • Archives

  • Menus


  • Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur