A-phorismes d’août (7)


La suprême loi de la guerre c’est de vaincre. Le bon, le mauvais, le juste, l’injuste, le permis, le défendu, c’est toujours Brennus qui en décide, en légifère, en jetant sa lourde épée dans la balance.

Lettre ouverte à Georges Arnaud, 1954

Tags: , , , , , , , , ,

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (7 votes, moyenne: 5 sur 5)
Loading ... Loading ...

Imprimer cet article Imprimer cet article

Envoyer par mail Envoyer par mail


Laisser un commentaire