Alexandre Jacob l’honnête cambrioleur II


Le portrait d’un anarchiste ne demandait qu’à s’affiner.  Nous avons certes mis le temps mais, au bout de  – grâce à plutôt – onze années de bons et loyaux services pour le Jacoblog, nous avons éclairci le parcours de l’honnête homme pour la réédition de sa biographie.

Honnête ?

« Qui est conforme ou qui se conforme aux règles de la morale, de la probité, de la loyauté » nous dit le Petit Larousse. Mais de quelle morale peut-il s’agir dans une société régie par le capitalisme triomphant et soutenue par le principe de la lutte des classes ? « Qui ne vole pas, ne fait ni escroquerie, ni détournement » ajoute le Petit Robert. Hypocrite et légale ambiguïté qui transforme l’honnête homme en mouton social, en bon citoyen. Ce à quoi le non citoyen Jacob Alexandre Marius (1879-1954), ex matricule 34777, peut répondre en 1932 : « Il y a une erreur, disons le mot, un mensonge capital. Celui-ci : la délinquance est l’exception, l’honnêteté la règle. »

Loin, très loin des clichés de l’extraordinaire aventurier, l’histoire de l’honnête Travailleur de la nuit, du « cas témoin de l’illégalisme » (selon l’expression de l’historien Jean Maitron) s’inscrit de toute évidence dans le cadre d’une guerre sociale pensée et menée au nom de l’idéal anarchiste à la fin du xixe siècle, une époque que d’aucuns à fortiori ont osé qualifier de Belle. L’histoire de Jacob finit par éclairer celle de tout un mouvement. Et l’irrévérencieux cambrioleur, qui porte haut le verbe libertaire, est appelé à payer très cher ses atteintes à la divine et bourgeoise propriété. Mais le bagne et ses iniquités ne peuvent briser un être probe, loyal et moral… un honnête homme.

Oui Alexandre Jacob fut de cette espèce qui ne rompt pas et L’Honnête cambrioleur II vient à point nommé pour le confirmer. Le livre, dédié à notre amie Josette qui vient de mourir, sort tout juste des presses de l’imprimeur de l’Atelier de création libertaire. Des informations supplémentaires ? Découvertes de nouveaux cambriolages ? Fin de la lupinose depuis 2008 ? … mais c’est à vous de le découvrir en lisant cette nouvelle édition et c’est ou ici qu’il faut cliquer : ICI ou Là.

Car le droit de lire ne se mendie pas, il se prend !

Et si vous êtes gentils … ou honnêtes, on peut même venir présenter l’ouvrage chez vous, suffit de demander et de s’organiser !

Jean-Marc Delpech, Alexandre Jacob l’honnête cambrioleur, Atelier de Création Libertaire, réédition 2019, 552 pages.

Tags: , , , , , ,

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Imprimer cet article Imprimer cet article

Envoyer par mail Envoyer par mail


Un commentaire pour “Alexandre Jacob l’honnête cambrioleur II”

  1. Clement Duval dit :

    Bonne initiative que la réedition de cette excellent ouvrage. Une bouffée d’oxygène !

Laisser un commentaire

  • Pour rester connecté

    Entrez votre adresse email

  • Étiquettes

  • Archives

  • Menus


  • Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur