À propos de ce site

L’imaginaire sociologique peut se servir de concepts, d’enquêtes, d’analyses ou encore de cette écriture mélangeant récits et littérature du quotidien.
Et puis, il se peut que toutes ces phrases, ces mots encastrés les uns dans les autres pour restituer le sens des choses, des évènements et des personnes que nous observons, côtoyons, aimons ou bien nous interrogent, deviennent un obstacle. Non pas qu’ils ne puissent pas restituer la vie des gens, leurs chemins, leurs conflits, leurs espoirs, leurs rêves, au contraire les mots clarifient aisément la logique des groupes et des sociétés dans lesquelles nous vivons.
Mais lorsque la démarche du chercheur, de la personne engagée dans ce mouvement perpétuel visant un monde le plus vivable possible, de celui/celle dont le territoire est inscrit autant dans les pierres transpirant les utopies sociales que dans la chair, dans l’être singulier et collectif évoluant dans un quartier à échelle humaine…
Lorsque ce quartier représentant un petit territoire dont la densité de population, l’épaisseur de l’histoire et de ses riches promesses, ses multiples paris, ses incertitudes, ses bouleversements, ses subits et subtils changements et enfin, et surtout, ses personnes que l’ont croise dans ses pentes et ruelles dessinées pour que l’on mélange nos corps, nos vies et nos imaginaires… alors l’écriture ne peut probablement plus suffire.
Alors, et grâce à cette technologie nous facilitant la capture de ces couleurs, des ces formes, des ces sentiments que l’on entend en regardant nos proches, nous pouvons entreprendre une autre démarche. Voler, jours après jours, un peu de cette vie d’un petit territoire au nom emblématique unissant le symbole de la Croix et de ce rouge qui se transforme de pierre en linceul où les arrière-petits-enfants des canuts, d’ici et d’ailleurs, vont continuer à taguer des mots de révolte, des mots de douleurs, des mots d’amour dans lesquels nous pouvons entrevoir le monde en devenir. Un monde alternatif ?
J’aime la Croix-rousse !!!

Mimmo Pucciarelli

Merci à JMB qui a mis en place ce site et qui l’anime en postant les articles et en y ajoutant sa touche personnelle.

Post to Twitter

  • You Avatar
    Mimmo Pucciarelli, en plus d'être l'un des fondateurs de l'Atelier de création libertaire, se balade avec un appareil photo numérique pour humer l'air de la Croix-Rousse. Il nous invite à nous joindre à lui pour explorer cet archipel particulier.

  • 3171 billets |  26597 photographies Suivez-moi sur Twitter