Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2018 : 39 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres


Pour commander ce livre (comment commander)

- avril 2004
- 254 pages
- prix de vente public : 15,00 EUR
- ISBN : 2-905691-91-3
- nos références : 116


Pour en savoir plus

Du même auteur :
TRAIMOND Jean-Manuel
Sourates pour Dubaï
Attention Religion
Dissection du sadomasochisme organisé
Le Japon mal rasé
Guide érotique du Louvre et du Musée d’Orsay
Le trésor des méchancetés, volume I
Le trésor des méchancetés, volume II
Le trésor des méchancetés, volume III
Le trésor des méchancetés, volume IV
La culture libertaire
Récits de Christiania
 


TRAIMOND Jean-Manuel

Le Trésor des méchancetés
Anthologie d’humour à l’usage des anarchistes

Le Trésor des méchancetés

Enfin ! Le Trésor des méchancetés, le vrai, l’authentique, est réédité. Un argumentaire, un arsenal, une boîte à outils, une poche à venin, un coffret à poisons, voilà ce qu’est cette anthologie d’épigrammes, de maximes et de piques de toutes provenances.

Nous avons volé nos armes à l’intégralité du spectre politique ; de Joseph de Maistre à Guy Debord, de Napoléon à Fénéon, de Thiers à Stirner, sans oublier affiches anonymes, brochures obscures et fiel introuvable. Utile aux anarchistes, il le sera plus encore aux hésitants.

Un dernier conseil : faites passer...


Jean-Manuel Traimond est l’auteur de Récits de Christiana et Le japon mal rasé. Il a traduit la Critique sociale de Paul Goodman, Sous l’art, l’or du peintre Enrico Baj et Discours sur l’horreur de l’art de Paul Virilio et Enrico Baj.


Cet ouvrage est une nouvelle édition remaniée du Trésor des méchancetés, paru en 4 volumes (Volume I : les dieux, les rois, les gouvernements, Volume II : classes, places, liasses, Volume III : avenir radieux, présent libidineux, passé odieux et Volume IV : armée, police, justice) chez le même éditeur en 1998.