Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2018 : 39 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres


Pour commander ce livre (comment commander)

- avril 2004
- 222 pages
- prix de vente public : 15,00 EUR
- ISBN : 2-905691-92-1
- nos références : 117


Pour en savoir plus

Du même auteur :
RAPPE David
Lyon et l’esprit proudhonien
 


RAPPE David

La Bourse du travail de Lyon
Une structure ouvrière entre services sociaux et révolution sociale

La Bourse du travail de Lyon

Derrière le nom de Bourse du travail, derrière la façade de ce bâtiment abritant le siège de nombreux syndicats, quelles motivations les organisations ouvrières avaient-elles à se regrouper sur une base interprofessionnelle, quels étaient l’organisation et les objectifs de cette structure qui avait vocation à répondre aux besoins immédiats tout en préparant la société future ?

Dans une période où n’existaient ni système étatique de placement, ni formation professionnelle réglementée, ni assurances sociales, les Bourses du travail ont mis en place des services essentiels pour la population ouvrière en termes d’emploi, de formation professionnelle, de santé mais aussi d’éducation et de culture. Elles furent aussi des centres de résistance, de revendication et d’action ouvrière, particulièrement à la période où le syndicalisme révolutionnaire était influent, avec la préparation de la grève générale.

En se penchant sur la vie quotidienne de la Bourse du travail de Lyon, de ses origines, au début des années 1890, à la Première Guerre mondiale, au travers de ses syndicats et syndiqué-e-s, de son organisation et de son fonctionnement, l’auteur nous fait mieux comprendre ces structures ouvrières porteuses d’un autre futur mais aussi d’un « autre socialisme ».


Table des matières

  • Préface, par Daniel Colson
  • Introduction
  • Chapitre I : Naissance et vie d’une structure ouvrière
    • Les débuts de la Bourse du travail et ses rapports aux institutions
      • Les conditions sociales et politiques
      • Un « faux départ »
      • Le problème des finances et le rapport aux institutions
      • La surveillance politique de la Bourse
    • 1891-1905 : des origines à la Bourse révolutionnaire
      • Une Bourse du travail sous influence guesdiste
      • L’ascension du « parti syndical »
      • L’idée de grève générale
    • 1905-1914 : le tournant réformiste
      • La réorganisation de la Bourse du travail
      • Une nouvelle coloration politique
      • Des rapports plus « cordiaux » avec la municipalité
  • Chapitre II : Un centre de services sociaux et éducatifs
    • L’Office du travail et le service du viaticum
      • La question des « sans-emploi »
      • Activité du bureau de placement
      • Le service du viaticum
    • Les cours professionnels
      • Les raisons d’une éclosion
      • Organisation, évolution et composition
      • L’écho des cours professionnels et leurs élèves
      • Le financement
    • Le dispensaire médico-chirurgical et le service juridique
      • Une longue démarche
      • Organisation et fonctionnement
    • La bibliothèque
      • Une apparition originale
      • L’éveil, sous la seconde période de la Bourse
      • La composition de la bibliothèque et son écho
  • Chapitre III : L’effervescence d’un cadre local et interprofessionnel dans l’action syndicale
    • Le soutien aux grèves
      • La caisse de grève
      • L’envoi de « propagandistes »
    • Implication dans la structuration et les actions du mouvement syndical national
      • L’attitude envers les structures syndicales nationales
      • L’implication dans les journées du 1er Mai
      • La propagande antimilitariste
    • L’action culturelle et éducative de la Bourse
      • Les conférences d’éducation populaire
      • Les fêtes et représentations théâtrales
  • Chapitre IV : Composition et fonctionnement
    • Les syndicats adhérents
      • Évolution des chiffres
      • La question de l’adhésion et de la radiation
      • Le poids et la spécificité de certains syndicats
    • Organisation et fonctionnement intérieur
      • Le conseil d’administration et les commissions
      • Les employés de la Bourse
    • Le Bulletin officiel
      • Problèmes financiers et irrégularité de parution
      • Du Travailleur syndiqué au Semeur
  • Conclusion
  • Chronologie
  • Annexe : Syndicalisme révolutionnaire et anarcho-syndicalisme, un problème de définition ?
    • L’évolution du syndicalisme révolutionnaire
    • La définition du syndicalisme-révolutionnaire
    • La question de l’anarcho-syndicalisme
  • Sources et bibliographie

David Rappe est enseignant d’Histoire-Géographie à Vaulx-en-Velin dans la région lyonnaise. Il a réalisé plusieurs travaux sur les Bourses du travail de la région Rhône-Alpes. Il milite à la Fédération des travailleurs-ses de l’éducation de la CNT et depuis de nombreuses années au sein de l’Union locale de Lyon de la Fédération anarchiste.