Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2018 : 39 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres



Pour en savoir plus

 



Pierre Ansart & l’anarchisme proudhonien
Avant-propos d’Alain Pessin et Mimmo Pucciarelli

Les ouvrages de la collection « Chemins de l’imaginaire politique et social » sont consacrés à des figures et des trajectoires de personnes d’aujourd’hui, engagées ou ayant été engagées dans les turbulences des imaginaires politiques et sociaux qui sont ceux de notre temps. Ce faisant, nous leur demandons moins « Pourquoi ? » que « Comment ? ». Pourquoi sont-ils là, pourquoi font-ils aujourd’hui ce qu’ils font, voilà des questions qui peuvent appeler davantage que des réponses idéologiques, des justifications de principe. En cherchant à savoir comment ils ont traversé un monde, nous espérons atteindre une expérience plus intime et plus révélatrice. Une expérience que nous essaierons, dans les volumes de cette collection, de reconstituer avec eux.

Car il y a sans doute toujours deux niveaux de mémoire : la mémoire intime qui trouve une félicité certaine à se partager de manière orale, elle qui rend compte de la vie telle que les individus l’ont vécue, faite de sensations, d’émotions, de chocs, de circonstances et de conditions où des choix étaient à effectuer et qui, en tant que circonstances et termes du choix, n’appartenaient qu’à eux. C’est là un niveau d’expérience que nous souhaitons atteindre, à la faveur du climat de confiance que l’interview approfondie peut quelquefois susciter. L’autre niveau de mémoire est la mémoire publique, et écrite, celle qui fait davantage référence aux cadres historiques, aux objets connus, institutions, idéologies, etc. et qui renseigne essentiellement sur les conditions, collectivement partagées, des choix, mais pas sur les choix eux-mêmes. L’exercice auquel nous nous livrons bascule nécessairement de l’oral à l’écrit ; mais nous n’aurons réussi dans notre entreprise que si nous parvenons à restituer les trajectoires personnelles, à comprendre ce qu’a signifié, pour tel ou tel d’entre nous, le fait de se trouver en situation d’avoir à faire ce qu’il a fait.
Les textes que nous présenterons dans cette collection sont donc un mixte de mémoire intime et de mémoire publique, ils résultent d’un travail de médiation qui, nous l’espérons, pourra toucher, d’abord la personne dont nous restituons le parcours et à qui nous voulons rendre hommage ou interpeller, et bien sûr ceux qui sont appelés à l’accompagner, par l’imagination, pour un instant.
Nous sommes heureux d’inaugurer cette série par un dialogue avec Pierre Ansart, bien connu dans le monde de la sociologie aussi bien pour ses grands travaux de synthèse sur l’état de la discipline que par ses essais incisifs sur les origines proudhoniennes de la pensée anarchiste. Pierre Ansart est aujourd’hui l’une des figures essentielles de la Société Proudhon, laquelle s’attache à expliciter et analyser la présence et la pertinence de la pensée proudhonienne dans et pour le monde contemporain.

Alain Pessin et Mimmo Pucciarelli