Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2018 : 39 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres



Pour en savoir plus

 



Les voleurs d’eau
La Recherche, le blog des livres

Peut-être nos abonnés le savent-ils déjà, mais le grand dossier de l’été de La Recherche daté juillet-août est consacré à « l’eau ». En hommage à ce thème majeur et à la très belle couverture imaginée par notre directeur artistique, mentionnons ici un ouvrage de cette thématique, Les voleurs d’eau sous-titré « les déboires marchands d’un bien commun » (2006, 201 p., 14 €). Rédigé par Colin Ward, architecte britannique, anarchiste et éditeur, cet essai inspiré par les idées libertaires souligne la dérive du bien de l’eau, passé du statut de valeur public (l’Angleterre victorienne reconnaissait « le besoin de fournir une eau sûre et saine à chacun, riche ou pauvre ») à celui d’objet marchand. Il trace un parallèle singulier, dans l’avant-propos, avec le sang qui ne relève plus aujourd’hui du don mais de la commercialisation. Cette enquête centrée sur l’exemple anglais tout en assumant une dimension internationale souligne la responsabilité du système économique marchand mais aussi celles des Etats et des politiques qui ont renoncé à défendre le « bien commun » de l’eau. Face à cette logique, écrit le préfacier, « Colin Ward plaide pour une gestion des ressources qui soit contrôlée par les ‘collectivités humaines’. » Le tout publié par l’Atelier de création libertaire, un éditeur au catalogue fourni (http://www.atelierdecreationlibertaire.com/).

http://larecherche.typepad.fr/le_blog_des_livres/2008/06/index.html