Histoire véridique

Publié dans Divers le 25 janvier 2021

Ce matin, en cherchant au marché de mon quartier ce qu’il y a de plus bon et beau au monde, j’ai fait un petit écart. J’ai vu une personne masquée qui, scrupuleusement, vidait son cabas dans une poubelle verte. Dans un premier temps j’ai souri à cette personne, une femme, plutôt jeune, pour la remercier pour son geste civique… mais, en même temps, j’ai entendu cling cling cling, le bruit caractéristique de verre déversé dans les poubelles. Alors, toujours en souriant, j’ai « osé » rappeler à cette personne qu’il y avait des poubelles spéciales pour le verre. Du coup, on a engagé la conversation, et elle m’a dit : justement, je fais très attention à mes déchets et au recyclage. Et je sais que, depuis peu, il y a la possibilité de mettre du verre dans les poubelles vertes, tout du moins dans certains quartiers.

J’ai répliqué que je ne le savais pas et que j’allais me renseigner, car je n’en avais pas entendu parler. Du coup, cette personne, intriguée par mes propos, est allée voir les autocollants sur la poubelle pour, éventuellement, constater s’il y avait des indications à ce sujet. Mais ce n’était pas le cas. Non, pas de verre dans cette poubelle verte.

Un peu gênée, elle a repris le verre qu’elle avait jeté dans la poubelle et puis on a continué notre conversation. Vous savez, a-t-elle ajouté, c’est mon chef qui m’a dit que, désormais, c’était possible… Votre chef ? lui ai-je demandé. Oui, a-t-elle rétorque, je travaille pour le ministère de l’Environnement et je m’occupe grosso modo du recyclage…

Ah ! je lui ai dit, vous savez, les chefs… il ne faut pas toujours les écouter !

Bien bien… merci quand même de m’avoir interpellé, a-t-elle a fini par me dire, cela faisait deux semaine que je jetais du verre dans cette poubelle. Demain, j’en parlerais à mon chef !

Une petite histoire véridique qui s’est passée hier dimanche, vers 10 heures, à la Croix-Rousse.

Post to Twitter

Tags:

Trackback URI | Commentaires RSS

Laisser un commentaire


  • You Avatar
    Mimmo Pucciarelli, en plus d'être l'un des fondateurs de l'Atelier de création libertaire, se balade avec un appareil photo numérique pour humer l'air de la Croix-Rousse. Il nous invite à nous joindre à lui pour explorer cet archipel particulier.

  • 4538 billets |  38373 photographies Suivez-moi sur Twitter



  • Étiquettes

  • Archives

  • Méta

  • Pages