Articles taggés avec ‘lettre’

Anars Bagnards 9


dimanche 31 juillet 2011 par JMD

Où il est attesté, par la révolte et le cumul des punitions, que le bagnard anar adopte, face à l’AP et à la vie carcérale une attitude de refus du processus de normalisation à l’institution totale. Vive les enfants de Cayenne ! 9e épisode.

B/ Le comportement et les rapports entretenus avec l’administration pénitentiaire

1/ Face à « une conduite conforme » réglementée

Situant notre travail dans la perspective déjà présentée d’Erving Goffman[1], nous considèrerons le forçat anarchiste comme un réclusionnaire forcé. Face à cette institution pénitentiaire qui est dans une perspective de « conversion » de l’individu, nous dégagerons les oppositions et les résistances qui s’exercent. Nous ferons apparaître ces données grâce aux témoignages des transportés anarchistes. Nous aborderons ici ces techniques de mortification de façon globale, puisque les thèmes dégagés par la suite viendront préciser dans leur spécificité certains aspects de cette question. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Anars bagnards 8


samedi 30 juillet 2011 par JMD

En route vers les îlesOù il est révélé que le traitement particulier des internés anarchistes en Guyane est la conséquence de la peur de la marmite et de la pince monseigneur. A surveiller de très près. 8e épisode.

Chapitre 2 : Les transportés anarchistes face à l’administration pénitentiaire

Comme nous l’avons précédemment présenté les militants anarchistes ont été condamnés en tant que des prévenus de droit commun par les différentes cours d’Assises. Toutefois, l’étude de leurs conditions de détention et des raisons qui les motivent montrent que la surveillance et le traitement particulier auxquels sont soumis les transportés anarchistes sont véritablement ceux de « déportés politiques », comprenant néanmoins certaines particularités. Ce que nous ferons apparaître en traitant l’isolation et la surveillance particulière à laquelle sont soumis les anarchistes au bagne et, la place qu’occupe l’idéologie au sein de ces mesures. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Anars bagnards 5


dimanche 17 juillet 2011 par JMD

Où il est spécifié que la lettre du condamné constitue un témoignage unique sur la question de la survie à l’institution totale. La mémoire de l’écrit face à aux limbes de l’oubli carcéral. Episode 5.

C/ L’expérience de l’institution totale

Partir de l’expérience des transportés pour déceler ce qu’ils perçoivent de l’institution totale avec « ses phénomènes de contrôle, de violence, de dépersonnalisation, de pression psychologique, de chantage réciproque, de corruption »[1], tel est précisément notre objectif. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Demandez le programme !


dimanche 26 juillet 2009 par JMD

En septembre les marmots reprennent le collier de l’éducastration et le Jacoblog fait sa rentrée. Le programme risque d’être chargé pour cette deuxième partie de l’année. Le Marseille d’Alexandre Jacob, le bagne, l’illégalisme et la propagande par le fait, le marchand forain et ses amis, des interviews et des produits dérivés se sont donnés rendez-vous. Du son, de l’image et de la lecture aussi. Et, en attendant le samedi 4 septembre, les aphorismes d’août ne vont pas tarder à arriver. Reste une solution : sur les plages, ou ailleurs, lisez l’honnête cambrioleur !

Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

La famille de Barrabas


dimanche 8 juin 2008 par JMD

lettre du bagneLe bagne est une institution totale. Tout est contrôlé, surveillé, organisé. Une cohorte de lois, décrets et règlements définissent les rapports du bagnard tant avec l’intérieur (Administration, surveillant, fagot) qu’avec l’extérieur. Le condamné n’a le droit d’écrire qu’à une seule personne de sa famille et le nombre de lettres est limité. Une fois par mois, le matricule 34777 peut donc échanger avec sa mère, Marie, des informations à caractère uniquement personnelles. Car les missives passent sous les fourches caudines de dame censure qui œuvre aussi pour l’AP. Lire le reste de cet article »

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...
  • Pour rester connecté

    Entrez votre adresse email

  • Étiquettes

  • Archives

  • Menus


  • Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur