Aphorismes

Aphorisme du Zoo 32


vendredi 23 août 2013 par JMD

Lorsqu’il me sied de traiter la question capitale du capital ce n’est point de cette plume que je me sers, mais d’une autre ; tu sais bien ? celle qui est émoussée, pour l’instant.

Saint Martin de Ré, 03 décembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 31


jeudi 22 août 2013 par JMD

Paris n’a point changé depuis ma courte absence ; il s’y trouve toujours beaucoup de conseilleurs et peu de… payeurs

Saint Martin de Ré, 03 décembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 30


mercredi 21 août 2013 par JMD

Pour qui sait en goûter les attraits, la solitude procure bien des charmes. D’abord on évite toutes sortes de disputes ; si je parle, je soliloque et fais en sorte de me donner toujours raison. Et puis, je peux observer tout à mon aise beaucoup de menues choses qui, en commun, m’échapperaient certainement ou me laisseraient indifférent

Saint Martin de Ré, 26 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 29


mardi 20 août 2013 par JMD

J’ai manqué ma vocation. Avec mes goûts ultra-misanthropiques, j’eusse fait un joyeux capucin. Mais ! regrets superflus!… du capucin je n’ai que le costume (la nuance s’entend) et bientôt, à défaut de porter une croix, j’irai manier la pioche. Il est donc écrit que je serai entrepreneur de démolitions jusque dans l’exotisme ! Ô fatalité des fatalités !

Saint Martin de Ré, 26 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 28


lundi 19 août 2013 par JMD

Depuis trente-deux mois que je suis dans l’expectative j’ai eu le temps de m’apprivoiser à la patience ; aussi ne m’ennuyai-je point. Je laisse tourner la terre et prends le temps comme il vient.

Saint Martin de Ré, 26 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 27


dimanche 18 août 2013 par JMD

dessin de Jacob, fonds Jacob, CIRA MarseilleBah ! mourir sur un point du globe ou sur un autre, cela n’a guère d’importance ; de même pour les maladies. Être fauché par un mal ou par un autre, par la phtisie ou le vomito negro [fièvre jaune], je n’y vois pas grande différence.

Saint Martin de Ré, 19 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 26


samedi 17 août 2013 par JMD

Du courage donc et pas de défaillances. L’avenir nous sera peut-être plus favorable que le présent. Cette opinion est non seulement un espoir, mais presque une conviction

Saint Martin de Ré, 19 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphroisme du Zoo 25


vendredi 16 août 2013 par JMD

Il est même dommage que tu n’appartiennes pas au sexe fort ; car si tu étais homme, tu aurais pu être nommée juré et envoyer au bagne les pauvres bougres qui, poussés par la nécessité, se permettent de voler le bien d’autrui.

Saint Martin de Ré, 05 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 24


jeudi 15 août 2013 par JMD

Au bout d’un an, je ne dis pas de faire banqueroute, voire une simple faillite ; non, mille fois non ; vraiment ce serait trop bête : tu irais en prison. Merci, pas vrai ? tu sors d’en prendre. Et puis, d’autre part, ce ne serait pas honnête. Or, ce qu’il faut rechercher avant tout, c’est l’honnêteté. Je t’ai déjà dit de respecter la loi et je ne puis que te le répéter. Aime-la bien la loi ; adore-la, aies-en le culte, et observe littéralement ses prescriptions, en déposant ton bilan dans les formes qu’elle ordonne. En opérant ainsi il te suffira d’offrir le 8 ou le 10 % à tes créanciers pour qu’ils se déclarent satisfaits et te tiennent quitte du reste.

Saint Martin de Ré, 05 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 23


mercredi 14 août 2013 par JMD

la loi et le codeNe t’insurge jamais contre la loi ; respecte-la au contraire et sache t’en servir au besoin. Car la loi ne défend pas le vol, en réalité, ce qu’elle défend et punit ce sont des formes de vol. Le tout est d’opérer proprement.

Saint Martin de Ré, 05 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 22


mardi 13 août 2013 par JMD

Chacun  chez soi, chacun pour soi, telle est la maxime infâme qui gouverne le monde.

Saint Martin de Ré, 05 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 21


lundi 12 août 2013 par JMD

Si tu te fais scrupule de vivre aux dépens de tes contemporains, eux ne se gêneront pas pour vivre aux tiens.

Saint Martin de Ré, 05 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 20


dimanche 11 août 2013 par JMD

Cherche-toi un tout petit travail bien facile et beaucoup lucratif. Il va sans dire que par travail, je ne veux pas te dire de t’aller louer comme une bête de somme : garde-t-en bien. Prends un commerce et n’oublie pas que le monde est composé de dévorés et de dévorants. Fais en sorte d’être toujours parmi les derniers.

Saint Martin de Ré, 05 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 19


samedi 10 août 2013 par JMD

S’il se trouve sur la terre des gens qui se font de la bile, c’est sans doute parce qu’ils ont le foie malade.

Saint Martin de Ré, 05 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Aphorisme du Zoo 18


vendredi 9 août 2013 par JMD

Mais voilà, ils sont les plus forts et tiennent à le faire sentir. Et puis chez eux, c’est un besoin de chicanes, de disputes. (…) Discuter ce droit de propriété, ce serait t’embarrasser dans les détails, t’empêtrer dans les petites choses ; et, en fin de compte, tu finirais toujours par avoir tort. C’est l’éternelle histoire du pot de terre et du pot de fer. Je ne connais qu’une seule façon de lutter avec chance de succès contre de tels procédés. C’est d’y répondre par des procédés semblables. Similia similibus. Le système homéopathique, l’homéopathie sociale.

Saint Martin de Ré, 05 novembre 1905

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...
  • Pour rester connecté

    Entrez votre adresse email

  • Étiquettes

  • Archives

  • Menus


  • Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur