Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire
1979-2017 : 38 ans de culture libertaire

Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | La vie de l'ACL | La presse en a parlé | Les projets | I.R.L. | Nos amis | Des libertaires éditent | Les liens | Les téléchargements | Nous contacter

Recherche dans le site

Accès rapide à tous les titres

Pour commander ce livre (comment commander)


- 1997
- 73 pages
- prix de vente public : 6,10 EUR
- ISBN : 2-905691-49-2
- nos références : 071

Du même auteur :
 


KNABB Ken

Éloge de Kenneth Rexroth

Eloge de Kenneth Rexroth

Kenneth Rexroth est né dans l’Indiana en 1905, dans une famille d’antiesclavagistes, de socialistes, d’anarchistes, de féministes et de libres penseurs. Travaillant d’abord comme reporter, puis dans une boîte de jazz, il se mêle aux musiciens, aux artistes, aux écrivains, aux radicaux et aux excentriques du monde de la bohème des années 20. Véritable autodidacte, il lit énormément, se met à la poésie, à la peinture abstraite, au théâtre d’avant-garde, et entreprend l’étude de plusieurs langues.

À vingt ans, il a déjà parcouru tout le pays en auto-stop, travaillant l’été dans l’Ouest comme garçon d’écurie ou cuisinier pour des cow-boys, et dans des fermes et des camps de bûcherons. Ces aventures précoces, il les raconte dans An Autobiographical Novel, où paraissent Louis Armstrong, Alexandre Berkman, Eugène Debs, Marcel Duchamp, Emma Goldman, D. H. Lawrence, Diego Rivera, Sacco et Vanzetti, sans parler des innombrables anarchistes, communistes, wobblies, dadaïstes, surréalistes, occultistes, prostituées, escrocs, flics, juges, geôliers, vagabonds, paysans, montagnards, bûcherons, cow-boys, Indiens... Il s’installe à San Francisco en 1927. Dans les années 30 et 40, il joue un rôle actif dans toutes sortes de groupes libertaires, antiracistes et pacifistes. Il est objecteur de conscience pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 50 et 60, il écrit des poèmes, des pièces de théâtre et des essais , traduit de la poésie, fait des lectures et des comptes rendus de livres à la radio altemative et inaugure la lecture de poèmes accompagnée de jazz. Il meurt en 1982.


Ken Knabb a traduit et publié plusieurs textes de Guy Debord et de l’Internationale situationniste. Un recueil de la plupart de ses propres ouvrages vient d’être publié en France par les Editions Sulliver (Secrets Publics, 2007).

Son texte la Joie de la révolution est en préparation (Insomniaque Editeur).

Plusieurs volumes des poèmes et essais de Kenneth Rexroth ont été traduits en français par Joël Cornuault.





Librairies et points de diffusion | Liste de diffusion | Remerciements | Pour nous contacter ou commander