Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2020 : 41 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres


Pour commander ce livre (comment commander)

- Mars 2020
- 216 pages
- format 14,5 par 21
- prix de vente public : 12,00 EUR
- ISBN : 978-2-35104-141-3
- nos références : 261


Version numérique en format ePub et Kindle

- prix de vente public : 6,00 EUR
- ISBN : 978-2-35104-143-7
- nos références : 262

Merci de bien indiquer le format eBook choisi

Du même auteur :
BOOKCHIN Murray
Pour un municipalisme libertaire (Nouvelle édition)
Notre environnement synthétique
Qu’est-ce que l’écologie sociale ?
Qu’est-ce que l’écologie sociale ?
Pour un municipalisme libertaire
Quelle écologie radicale ?
Anarcho-syndicalisme et anarchisme
Sociobiologie ou écologie social
Une société à refaire
Au-delà de la démocratie
Aventures de la liberté
L’état et l’anarchie
L’imaginaire subversif
Interrogations sur l’autogestion
 


BOOKCHIN Murray - FOREMAN Dave

Quelle écologie radicale ?
Écologie sociale et écologie profonde en débat

JPEG

Ce livre est disponible en version papier et en version numérique (sous les formats : ePub et Kindle)

L’urgence climatique est de plus en plus considérée comme étant un problème majeur de ce vingt et unième siècle. Elle a donné des couleurs aux thématiques relevant de l’écologie en général, et aux engagements politiques que nous pouvons distinguer autant au sein des partis politiques de tout bord, que dans les nouveaux mouvements qui ont propulsé une jeunesse à manifester son inquiétude.

C’est au sein de ces manifestations qu’on a vu se développer une sorte d’écologie radicale dont l’objectif serait non seulement une résistance, mais une véritable révolution vers laquelle les différentes âmes écologistes devraient apporter leur contribution. En quelque sorte, un débat qui a déjà eu lieu dans un passé récent. Par exemple, entre Murray Bookchin, un des précurseurs de l’écologie sociale, et Dave Foreman, un tenant de l’écologie profonde et cofondateur du mouvement Earth First  !

Les divergences qui opposaient ces deux «  camps  » – celui de l’écologie sociale à celui de l’écologie profonde – furent dans un premier temps source de guerres de tranchées. Mais, avec le temps, Bookchin et Foreman rechercheront des points de convergences entre ces deux formes d’engagement.

Car, au final, l’objectif était, et reste aujourd’hui, de dégager un terrain d’action commun qui puisse renforcer le mouvement d’écologie radicale dans son ensemble et le mettre ainsi à la hauteur du défi posé par le changement climatique.

Nous avons publié ce texte, traduit de l’américain par Juliette Michelet pour son mémoire de maîtrise d’anglais (directeur de mémoire  : Ronald Creagh), pour la première fois en 1994. Nous vous le reproposons ­aujourd’hui accompagné d’une préface de Lauriane Guillout et d’un nouvel appareil de notes. Lauriane Guillout, doctorante en théorie politique à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et à l’École des Hautes Études en Sciences sociales (EHESS) prépare une thèse qui confronte l’anthropologie politique de Pierre Clastres, et ses réceptions contemporaines chez Philippe Descola et Viveiros de Castro, à la philosophie politique radicale de Claude Lefort et de Miguel Abensour, afin de mettre au jour une généalogie alternative des droits de la nature.

Titre original  : Defending the Earth
Black Rose Books, Canada, 1991.

Première édition en français  : Atelier de création libertaire-Silence, 1994, ISBN  : 2-905691-27-1