Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2021 : 42 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres


Pour commander ce livre (comment commander)

Janvier 2021
- 224 pages
- format 11 par 18
- prix de vente public : 10,00 EUR
- ISBN : 978-2-35104-154-3
- nos références : 275


Du même auteur :
 


LA CECLA Franco

Ivan Illich et l’art de vivre

«  Je crois qu’écrire sur Ivan Illich aujourd’hui est important pour libérer sa pensée de ses disciples authentiques ou supposés tels. De plus, ce livre ne se veut pas une introduction à la pensée d’Illich (qui n’en a pas besoin si on la lit dans son intégralité, et dans son intégralité historique, c’est-à-dire dans son évolution en tant que penseur au cours de sa vie) et ne veut pas non plus devenir un guide raisonné du mécontentement du présent. Mon texte se veut le témoignage de quelqu’un qui l’a connu et fréquenté, de manière difficile et alternative, de 1978 jusqu’à l’année de sa mort, en 2002. Je tiens beaucoup à l’homme Ivan, avec son génie et ses contradictions (le défenseur d’un monde vernaculaire à pied ou à vélo aura été l’un des plus grands consommateurs de kilomètres en avion que j’aie jamais connu), et je tiens à l’évolution de sa pensée avec laquelle on peut souvent se trouver en désaccord, mais qui a correctement prévu le monde dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui  ; la facilité avec laquelle on lit Illich aujourd’hui est due à ce qu’une grande partie de ses thèses critiques sont devenues évidentes, et dès lors contournées par un monde qui semble brûler du désir de se détruire.  »

F. L. C.

Franco La Cecla, anthropologue, écrivain, réalisateur de documentaires et voyageur italien, enseigne actuellement l’anthropologie culturelle à la NABA (Nouvelle Académie des beaux-arts) de Milan. Il a publié de nombreux ouvrages entrecroisant la réflexion anthropologique avec des thèmes tels que l’espace, l’architecture, l’urbanisme, le genre masculin et les médias.

En français, il a déjà publié Ce qui fait un homme. Anthropologie de la masculinité (Liana Levi, 2002), le Malentendu (Balland, 2002), Je te quitte, moi non plus ou l’art de la rupture amoureuse (Calmann-Lévy, 2004) et Contre l’architecture (Arléa, 2010).