Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2018 : 39 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres



 



Editions ACL - e-lettre #64 - 20 avril 2008



Enfin des nouvelles de l'ACL ;-)

La dernière lettre datait du mois de janvier 2008. Mais depuis ce temps, nous n'avons pas chômé et nous vous proposons pas moins de deux livres  qui sont actuellement sous presse et qui sortiront dans les semaines qui viennent. Bien entendu, ne manquez pas de commander ces titres dès aujourd'hui et nous vous les expédierons à parution.

Puis, pour ceux qui seront présents lors du Salon du livre libertaire, organisé par Radio libertaire les 31 mai et 1er juin à Paris... eh bien nous serons présents nous aussi et nous vous y attendons avec joie.

Ne manquez pas de suivre ce qui va se passer en allant régulièrement faire un tour sur notre site internet : http://www.atelierdecreationlibertaire.com


Alexandre Jacob, l’honnête cambrioleur - Portrait d’un anarchiste (1879-1954) , de Jean-Marc Delpech

Honnête ? « Qui est conforme ou qui se conforme aux règles de la morale, de la probité, de la loyauté » nous dit le Petit Larousse. Mais de quelle morale peut-il s’agir dans une société régie par le capitalisme triomphant et soutenue par le principe de la lutte des classes ? « Qui ne vole pas, ne fait ni escroquerie, ni détournement » ajoute le Petit Robert. Hypocrite et légale ambiguïté qui transforme l’honnête homme en mouton social, en bon citoyen. Ce à quoi le non citoyen Jacob Alexandre Marius (1879-1954), ex matricule 34777, peut répondre en 1932 : « Il y a une erreur, disons le mot, un mensonge capital. Celui-ci : la délinquance est l’exception, l’honnêteté la règle. » Loin, très loin des clichés de l’extraordinaire aventurier, l’histoire de l’honnête Travailleur de la nuit, du « cas témoin de l’illégalisme » (selon l’expression de l’historien Jean Maitron) s’inscrit de toute évidence dans le cadre d’une guerre sociale pensée et menée au nom de l’idéal anarchiste à la fin du xixe siècle, une époque que d’aucuns à fortiori ont osé qualifier de Belle. L’histoire de Jacob finit par éclairer celle de tout un mouvement. Et l’irrévérencieux cambrioleur, qui porte haut le verbe libertaire, est appelé à payer très cher ses atteintes à la divine et bourgeoise propriété. Mais le bagne et ses iniquités ne peuvent briser un être probe, loyal et moral... un honnête homme.

Sortie  mai 2008, 544 pages, prix de vente : 24 €

http://www.atelierdecreationlibertaire.com/article.php3?id_article=567

Nous avons ouvert un blog sous le titre de Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur, animé par Jean-Marc Delpech et où vous pourrez trouver une tonne de documents et d'articles sur Jacob, ses amis, le bagne...

http://www.atelierdecreationlibertaire.com/alexandre-jacob/


Parisquat - Des squats politiques à Paris 1995-2000 , de Jean Berthaut

« Qu’est-ce que ça m’a apporté ? Rencontrer plein de monde, créer, découvrir des choses, toute cette effervescence ! À l’époque, j’étais attiré par l’idée d’habiter avec des gens ; je trouve trop misérable d’habiter seul dans un appartement tout petit. En étant avec d’autres gens, on construit un rapport de force, chacun amène ses expériences et cela se confronte, s’accorde... »

Pat

« Je ne savais pas trop, mais je voulais aller de l’avant, je ne sais plus très bien ! J’étais impatiente que ça change et j’ai sauté sur cette opportunité. Je crois que je cherchais une certaine “communauté”. »

Manue

« L’ouverture c’était marrant, un peu grisant et un peu flippant ; on entrait, on ne savait pas ce qu’on allait trouver. La découverte du lieu, il y avait tout le stress lié aux flics. Les premières nuits, tout le monde dort peu, donc tout le monde est un peu tendu et ça n’empêche pas que, pour un rien, tout le monde rigole. L’expulsion, ça c’était moins marrant. Moi, c’est le bruit qui me... Le bruit de la porte défoncée au petit matin. »

Mathieu

« Occuper un grand bâtiment en plein Paris, pouvoir le gérer par nous-même et en faire ce qu’on voulait. Ça m’a tout de suite rappelé des sensations de mon enfance, quand on faisait des cabanes dans les bois. »

Loïc

Sortie  mai 2008, 272 pages, prix de vente : 18 € (12 € jusqu'au 15 mai 2008)

http://www.atelierdecreationlibertaire.com/article.php3?id_article=571


La commande directe, en ligne ou par courrier

La seule façon de nous aider est de commander des livres, si possible directement. En effet, les commandes directes ont plusieurs avantages:

  • pour nous : nous ne versons pas de remise à un intermédiaire et le prix des livres rentre directement dans les caisses de l'ACL...
  • pour vous, un double avantage : celui de trouver tous nos titres facilement, de chez vous, et d'avoir l'assurance de les recevoir dans les jours qui suivent la commande (toute commande reçue avant 10 heures est expédiée le jour même)... et comme nous ne versons pas de remise à un intermédiaire, et bien nous pouvons ainsi vous faire bénéficier de la gratuité des frais de port

Alors commande en ligne ou, plus traditionnelle, par courrier accompagné d'un chèque, nous nous y retrouvons tous !


Atelier de création libertaire
BP 1186 - 69202 Lyon cedex 01
email : contact@atelierdecreationlibertaire.com
site Internet : www.atelierdecreationlibertaire.com