Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire
1979-2018 : 39 ans de culture libertaire

Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | La vie de l'ACL | La presse en a parlé | Les projets | I.R.L. | Nos amis | Des libertaires éditent | Les liens | Les téléchargements | Nous contacter

Recherche dans le site

Accès rapide à tous les titres

 



DAOUMI - In memoriam Louise Michel
REFRACTIONS n°19, hiver 2007-2008

L’expression de « musique acousmatique » peut d’abord rebuter et laisser imaginer qu’il s’agit de quelque musique savante, que seuls quelques privilégiés seraient capables de goûter. Cependant, il n’est nul besoin de connaissance musicale approfondie pour l’apprécier. « Acousma » renvoie seulement au mot grec qui signifie « écoute sans vision », ici sans vision de la source sonore. C’est donc un art sonore sur support (CD, bande magnétique) où l’œuvre est gravée définitivement. Il s’agit de créer une atmosphère dans laquelle l’auditeur peut baigner et s’abandonner à l’imaginaire qu’elle peut lui suggérer. Techniquement, le compositeur « taille dans la matière des sons enregistrés dans la vie, dans la nature, dans la ville, provenant également d’instruments traditionnels ou non, de synthétiseurs, de source informatique... Il juxtapose, détourne, mélange, filtre, métamorphose les timbres, régit le temps, crée le mouvement. »
Notre ami Clément Riot, utilisant entre autres des extraits sonores de la pièce de Pierre Bouchet, Viande crue à White Chapel, dans la représentation qu’en a donnée le Théâtre de la Rencontre, y joint, dans une juxtaposition originale et étudiée, de nombreux autres sons évocateurs. On reconnaîtra quelques slogans bien connus, « Qui sème la misère récolte la colère », par exemple...
Il parvient ainsi à créer une émotion, encore plus perceptible lors du concert auquel j’ai pu assister et qui réunissait un public varié. Au cours d’une épopée retraçant la vie de Louise Michel, de son enfance à sa mort, avec de longs et émouvants passages évoquant l’œuvre pédagogique, la Commune, le séjour en Nouvelle Calédonie (Daoumi est le nom d’un insurgé canaque). Avec ses allusions aux luttes contemporaines, cette épopée fait surgir, par son amplitude sonore, l’espérance de celles à venir...
Ajoutons que le livret est illustré de toiles du peintre Balbino Giner réalisées pour ce projet.

Alain Thévenet




Librairies et points de diffusion | Liste de diffusion | Remerciements | Pour nous contacter ou commander