Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2018 : 39 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres



 Titres disponibles

 Titres épuisés

 Titres diffusés

 Recherche par thèmes

 
Catalogue

Le catalogue complet de l’atelier de création libertaire




Nombre d'articles: 215

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 210

BALMET Maurice, BOUVERET Patrice, DECHESNE Guy, LACROÛTE ­Jean-Michel, MÉNÉTRIER François, PUCCIARELLI Mimmo
Résister à la militarisation
Le Groupe d’action et de résistance à la militarisation Lyon 1967-1984

Créé en 1967 par quelques militants expérimentés – les convictions de ces hommes et de ces femmes étaient, de ma­nière prépondérante, pacifistes, non-violentes, chrétiennes ou socialistes – le Garm (Groupe d’action et de résistance à la militarisation) s’est enrichi de l’esprit libertaire de Mai 68 et de l’apport de nombreux jeunes. Il a mobilisé des centaines de membres et des milliers de sympathisants. Ses actions dans la région lyonnaise, souvent specta­culaires et teintées d’humour, ont provoqué un retentissement national. Comme ses analyses, elles ont largement été le moteur de nouvelles pratiques et réflexions critiques à propos de l’armée et de la militarisation. Alors que la plupart des organisations de la même mouvance proposaient des objectifs et des méthodes spécifiques (le pacifisme, l’opposition aux armes nucléaires, les droits des soldats, l’objection, l’insoumission, la défense non-violente, l’armée populaire, l’anti-impérialisme…), le Garm, lui, a systéma­tiquement abordé tous les aspects de la politique de Défense et a pratiqué et soutenu de nombreuses formes d’opposition à cette dernière en France et à l’étranger, jusqu’au milieu des années quatre-vingt.

janvier 2019
324 pages
format 14,5 par 21
prix de vente public : 18,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-121-5
nos références : 243
coédition CEDRATS (Centre de documentation et de recherche sur les alternatives sociales) et Observatoire des armements


DESPINIADIS Costas
Kafka et les anarchistes
Insubordination, intransigeance, refus de l’autorité

Dans les essais qui sont rassemblés dans ce livre, nous tentons donc, fidèles aussi bien aux écrits de Kafka lui-même qu’aux témoignages biographiques disponibles, de restituer la dimension réelle des intérêts de Kafka pour l’anarchisme, sans pour autant ni les amplifier ni les minimiser, comme s’il était interdit à un écrivain important d’être séduit par les idées anarchistes.

Nous ne prétendons pas bien sûr que cette grille de lecture ouvre toutes les portes de l’immense édifice que constitue l’œuvre de Kafka. Au contraire. Cependant, la question n’est pas résolue de savoir pourquoi la critique officielle a préféré laisser hermétiquement fermée cette porte – la porte qui permet de découvrir la critique exercée par cet exceptionnel «  dissecteur du pouvoir  » – nous livrant ainsi une image incomplète de ce grand écrivain.

octobre 2018
120 pages
format 11 par 18
prix de vente public : 8,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-120-8
nos références : 242


CORCUFF Philippe, DUPUIS-DÉRI Francis et Mimmo Pucciarelli
Aux croisements des chemins anarchistes
Entretiens avec Philippe Corcuff et Francis Dupuis-Déri réalisés par Mimmo Pucciarelli

Si l’anarchisme aujourd’hui n’a pas en soi une force capable d’infléchir le cours de l’Histoire, on peut néanmoins constater que celles et ceux qui partagent cet imaginaire libertaire, qui s’engagent dans les nombreuses et diverses luttes toujours à l’ordre du jour, non seulement en France et au Canada, mais dans presque toutes les régions du monde, contribuent individuellement ou bien collectivement à proposer des chemins antiautoritaires, un regard critique sur le devenir des luttes elles-mêmes, et donc de nos sociétés.

septembre 2018
96 pages
format 11 par 18
prix de vente public : 7,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-118-5
Collection l’anarchisme en personne
nos références : 241


MALO Paul
Sécurité maximale - le miroir déformant
(version papier et numérique)

À travers une galerie de portraits de codétenus, Paul Malo propose une vision de ses deux premières années d’incarcération au Québec avant d’obtenir sa sentence  : perpétuité avec un minimum de dix ans ferme – finalement, il purgera treize ans et demi avant sa libération. Deux années passées dans des secteurs à sécurité super maximale, les fameux QHS dits «  révolus ». Au-delà des personnages présentés, l’auteur exprime son vécu, son ressenti entre révolte et culpabilité. Une vie dans moins de cinq mètres carrés qui défile comme un film projeté au ralenti sur des murs de parpaings, empreinte de violence et résumée par une expression qui laisse à réfléchir  : «  Traités comme de la merde, comptés comme des diamants. »

Qui a lu Qu’on lui jette la première pierre, de Chester Himes, ne manquera pas de faire le rapprochement avec la violence des prisons américaines.

Juillet 2018
276 pages
prix de vente public : 14,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-116-1
nos références : 238


Version numérique en format ePub et Kindle

prix de vente public : 7,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-117-8
nos références : 239

Merci de bien indiquer le format eBook choisi

DÉJACQUE Joseph
Les Lazaréennes - fables et chansons - poésies sociales
Présentées et annotées par Patrick Samzun

À l’époque de Proudhon, Marx et Hugo, un jeune ouvrier-poète parisien du nom de Joseph Déjacque (1821-1865) fulgure en l’espace de dix ans à peine. Il subit la répression de 1848 et part en exil après 1851. Il devient anarchiste entre Londres et New York, 1852 et 1854. Mais c’est à La Nouvelle-Orléans, entre 1855 et 1858, que sa colère politique atteint des sommets. Déjacque y publie, pour quatre souscripteurs à peine, ses poèmes les plus puissants  : les Lazaréennes (1857).

Ils varient entre l’ivresse amoureuse et le dépit amer, la critique transversale du capitalisme et les appels à la vengeance révolutionnaire. Le chant de la fauvette alterne avec celui des «  damnés  », la tendresse avec la furie.

Juillet 2018
156 pages
prix de vente public : 10,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-114-7
nos références : 236


TRAIMOND Jean-Manuel
Récits de Christiania (nouvelle édition)

Dès 1971, anarchistes et théologiens, yogis et trafiquants, militants communistes et alcooliques militants, clochards repentis et clochards pratiquants, cas sociaux et clarinettistes, anthropologues et fraiseurs-tourneurs occupèrent une caserne de Copenhague, créant le plus vaste squat d’Europe  : Christiania.

Les Récits de Christiania ont été rassemblés tant pour comprendre comment, à neuf cents mètres du Parlement, un millier de personnes vivent depuis presque cinquante ans sans police, sans vote et sans hiérarchie, que pour préserver de l’oubli Thy des Tulipes et Ludwig Pissenlit, Pyramide Helge et Nemo, Gromyko et le lama Topgyal, Profit Knud et Tom-le-Long, Heiner Luftkastello et Pancake Ray, le pont Neptune et le Bœuf bleu, l’île aux Lapins et Tumulus Nord, Autogène et Hubahuba, la maison Banane et l’Hélicoptère invisible, Ombres-de-la-Nuit et Villa Vulgerda.

Juillet 2018
224 pages
format 11 par 18
prix de vente public : 10,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-115-4
nos références : 237


LEVARAY Jean-Pierre
1973

Il y a plus d’une quinzaine d’années j’ai écrit Putain d’usine et l’accueil a été très bon. Ce livre a changé ma vie, m’a fait rencontrer de nombreuses personnes, m’a fait voyager, m’a fait côtoyer des dessinateurs, théâtreux, cinéastes, libraires, auteurs et j’en passe. Une autre vie en parallèle au travail et à l’usine. À la faveur de lectures, à la faveur de réflexions, voilà que je me suis mis à me remémorer de vieux moments, ceux de mon entrée à l’usine. Époque, justement, au cours de laquelle je pensais ne pas rester à l’usine si longtemps.
Je ne suis pas adepte des jeux de mémoire, je préfère profiter du temps présent, mais ce texte s’est imposé. C’est peut-être ça aussi vieillir  : retrouver des traces de son passé…

Juin 2018
96 pages
prix de vente public : 7,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-113-0
nos références : 234


NAÏMI Kadour
Un mai libre et solidaire
La traversée de 68 par un jeune Algérien

Un soir, une camarade, Édith, et moi étudions le Petit Livre rouge de Mao. Soudain, Édith me demanda, du ton le plus suave, avec un tendre sourire  :

– Et si nous faisions l’amour  ?

Je l’ai fixée, à moitié surpris. En effet, nos rencontres avaient créé en chacun de nous un sentiment affectueux. Cette camarade était jolie, son corps souple et mince me plaisait, son visage aux lignes parfaites et ses yeux marron clair me charmaient. Le ton doux de sa voix me berçait. Bref, tout en elle m’enchantait. Ajoutons ce qui nous liait très fort psychiquement  : nos idées communes, nos sentiments partagés.

Je répondis au sourire de ma camarade avec plaisir, puis déclarai  :

– Nous n’avons pas le temps. Celui dont nous disposons doit nous servir à apprendre et à faire la révolution.

Mars 2018
120 pages
prix de vente public : 12,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-110-9
nos références : 232


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 210