Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2019 : 40 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres


 
Critique de l’économie

Nombre d'articles: 6



La Sécurité sociale une institution pour l’écologie  ?
Actes du colloque, Paris, mai 2016 sous la direction de Denis Bayon et Fabrice Flipo

Il est urgent de repenser conjointement une revitalisation de la Sécurité sociale – attaquée de toute part par les classes dirigeantes – et, pour nos pays économiquement très développés, une nécessaire sobriété économique pour faire face à la ­déstabilisation écologique en cours.

Les actes de ce colloque, qui s’est tenu à Paris en mai 2016, ont été écrits par des chercheurs universitaires, des militants, des professionnels et syndicalistes du secteur de la santé. Leur diversité, leur divergence sont notables. Ils ne constituent sans doute qu’une toute première piste de réflexion sur un thème rarement traité. Elle n’en demeure pas moins fondamentale à nos yeux.


Janvier 2017
144 pages
prix de vente public : 12,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-098-0
Collection « Critique de l’économie »
ISSN : 2274-8814
nos références : 221



LACHOSME Dominique
Pour une démocratie économique
En finir avec les actionnaires et les banquiers

Ils sont nos maîtres. Ils décident qui aura un emploi et un salaire, quelle richesse sera produite et dans quelles conditions. Ils ont pour nom actionnaires et banquiers. Leur pouvoir sur nos vies dépend de notre croyance religieuse en leur catéchisme économique qui permet de justifier leur violence. Il est grand temps d’être athées économiques, de déchirer ce voile religieux. Alors nous pourrons nous libérer de l’oppression qu’il recouvre. Alors nous pourrons comprendre que nous héritons de nos aïeux révolutionnaires de chemins très concrets d’émancipation : ceux de la Sécurité sociale.


Avril 2016
44 pages
prix de vente public : 5,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-091-1
nos références : 213



FRIOT Bernard - JAPPE Anselm
Après l’économie de marché
Une controverse

Peut-on envisager une société « après l’économie de marché » ? N’est-ce qu’une chimère, un rêve enfantin, une utopie ? ­Est-ce au contraire plus que jamais nécessaire ? Est-il ­possible de repérer dans le réel, ici et ­maintenant, des pistes concrètes pour nous ­émanciper de la domination capitaliste ? La controverse entre ­Bernard Friot et Anselm Jappe que nous rapportons et commentons ici permet une introduction stimulante à ces questions. Elle offre aussi une première approche de leurs travaux, lesquels comptent ­parmi les plus pertinents qui ont été produits ces dernières ­années à ce sujet.


Mars 2014
72 pages
prix de vente public : 6,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-071-3
nos références : 197



LACHOSME Dominique
Abolir le chômage - En finir avec l’emploi

Ce texte est issu des actions généreuses, joyeuses, lucides, nécessaires et régulièrement mais provisoirement mises en échec de chômeurs, salariés, retraités en lutte pour l’abolition du chômage. Il présente ce qui pourrait être fait si quelques organisations, quelques individus, et plus encore, s’associaient dans l’action. Il le fait en référence à une forte phrase, écrite par un homme en d’autres temps : « Ceux qui veulent apporter dans la pratique ce qu’ils ont appris en s’abreuvant dans les livres se tromperont ; ceux qui apportent dans les livres ce qu’ils ont appris dans les détours du chemin de la vie pourront peut-être faire œuvre maîtresse. » (Un incontrôlé de la Colonne de Fer, 1937).


mai 2013
40 pages
prix de vente public : 4,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-063-8
nos références : 188

(La nouvelle version révisée parue en 2017 est en vente à 5 euros l’exemplaire)



Baba
Anarchie économique

« C’est nous-mêmes, petites gens, qui nous persuadons que la réalité marchande et financière du monde prime sur la réalité concrète et naturelle. Il en va ainsi lorsque nous admettons que le déficit en argent d’un hôpital public, ou d’une entreprise privée produisant des choses réellement utiles (c’est-à-dire non encore perverties par la fabrication économique de pseudo besoins), puisse entraîner sa fermeture. Une telle proposition a autant de sens que refuser des mots d’amour à l’être aimé parce que le stock de mots d’amour de la journée serait épuisé. C’est confondre la réalité concrète de son sentiment amoureux avec son signe, le mot amoureux. C’est confondre la vie réelle avec la valeur en argent qui lui est attribuée par les marchés. C’est écraser la vie sous des représentations qui nous ont échappé. C’est renoncer à vivre. »


Mars 2011
128 pages
prix de vente public : 10,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-042-3
nos références : 169